06
Fév
2015

Le marché immobilier bruxellois reste stable, malgré la crise. Entretien avec un expert immobilier.

Le marché immobilier bruxellois reste stable, malgré la crise. Entretien avec un expert immobilier.

06 Fév
2015

L’immobilier bruxellois continue d’attirer les investisseurs

Une toute nouvelle réglementation en ce qui concerne la location et la vente de biens vient d’entrer en vigueur à Bruxelles. Tom Bovesse, jeune propriétaire de la capitale agréé par l’Institut Professionnel des agents Immobiliers (IPI) et par la CIBEX en tant qu’expert immobilier, nous en dit plus sur ces nouvelles règles, ainsi que sur l’évolution du marché immobilier bruxellois.

Tom Bovesse, expert immobilier

Tom Bovesse, expert immobilier. Photo : Quentin Vanhay

Comment résumer l’évolution du marché immobilier bruxellois ces dernières années ?

Tom Bovesse : On entend de tout ! De manière générale, le marché n’a cessé d’augmenter depuis que je suis dans l’immobilier. On entend que c’est la crise, que les prix vont diminuer, mais ce n’est pas si évident que cela. Les bons produits ont toujours gardé la cote !

En début d’année, les spécialistes de l’immobilier se disaient très confiants par rapport à une baisse des loyers. 10 mois après ces propos, les résultats sont-ils à la hauteur des espérances ?

T. B. : Je ne pense pas que les loyers aient baissé depuis le début de l’année. Il me semble au contraire qu’il y a une légère hausse. Par contre, j’ai pu remarquer durant cette année que certains immeubles à appartements sont délaissés par un public au profit de nouvelles constructions avoisinantes.

Comment pouvez-vous expliquer une telle disparité dans l’évolution des prix des communes bruxelloises ?

T. B. : Les disparités dans les communes bruxelloises apparaissent principalement à cause des regroupements de personnes : nous constatons par exemple que les quartiers Chatelain, Brugmann ou encore Fort Jaco ont vu leurs prix fortement augmenter suite à l’apparition d’investisseurs français, au pouvoir d’achat assez élevé. Beaucoup de quartiers ont été délaissés pour des endroits plus aérés et les campagnes périphériques de Bruxelles.

Que pensez-vous des dernières règles qui concernent la vente et la location d’un bien à Bruxelles, et qui sont d’application depuis le 1er août 2014 ?

T. B. : Ces règles adoptées par le gouvernement bruxellois sous forme d’ordonnance sont bien évidemment nécessaires pour le consommateur, mais très lourdes pour l’agent immobilier, qui se voit contraint d’être tributaire d’une réponse de l’administration communale afin de donner les prescriptions urbanistiques du bien que l’agent immobilier met en location ou en vente. D’ailleurs l’IPI n’a pas été consulté pour cette mise en application par le CoBAT (Le Code Bruxellois de l’Aménagement du Territoire, NDLR) et a fait appel pour contester l’ordonnance adoptée par le gouvernement bruxellois. Cette disposition s’applique aussi bien pour les biens mis en vente que ceux mis en location, et ce, peu importe la durée du bail. Imaginez-vous le temps perdu pour un contrat de six mois si l’agent immobilier doit prendre un mois pour les prescriptions urbanistiques…

On sait que ces dernières années, Bruxelles a de plus en plus attiré d’investisseurs étrangers… Cela constitue-t-il une forme de concurrence pour les propriétaires ?

T. B. : Oui, car ces propriétaires viennent avec des moyens que nous n’avons pas, ils empêchent donc le Belge d’investir dans son propre logement, tout en contrôlant une augmentation des loyers.

Propos recueillis par Quentin Vanhay

Charte des commentaires

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, et utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans en mentionner la source. La rédaction du BBB se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office. Les commentaires sont modérés a priori.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Limitation des allocations d’insertion : une mesure à double tranchant

Plusieurs milliers de personnes ont perdu leur droit aux allocations d’insertion le 1er janvier 2015. Les jeunes seront fortement touchés...

Fermer