Jeune femme , feuille, noir et blanc
22
Déc
2016

Portrait de Thibault Lienard, un étudiant musicien de formation, aujourd'hui également photographe.

Photo : Thibault Lienard

Portrait de Thibault Lienard, un étudiant musicien de formation, aujourd'hui également photographe.

22 Déc
2016

Quand la photo prend une dimension musicale

Étudiant aux Beaux-Arts de Bruxelles, Thibault Lienard, 21 ans, est un passionné d’art. Musicien, puis photographe, il participe ce vendredi 9 décembre à sa première exposition collective. Son parcours atypique et sa polyvalence artistique lui permettent de donner un sens singulier à son art.

Originaire de Charleroi, Thibault débute le solfège à 11 ans à « l’Académie de Charleroi ». Amateur d’art aujourd’hui, il ne l’était pourtant pas à ses débuts. C’est lorsqu’il reçoit un piano pour ses 12 ans qu’il se découvre un enthousiasme certain pour la musique. Il fonde même un groupe de rock avec ses amis « The Jokers ». Des rêves plein la tête, Thibault écrit ses propres compositions pour le groupe, joue de la guitare, du piano et il chante. C’est un musicien complet. Après un peu moins de deux années de collaboration, le groupe se sépare et Thibault se trouve quelque peu perdu. Il s’essaye d’abord à un cursus de communication à l’Université Libre de Bruxelles puis à une formation musicale, mais cela ne s’avère pas concluant.

Mu par sa passion artistique, il se laisse guider par sa curiosité et fréquente de plus en plus les galeries d’art de la région de Bruxelles. C’est en discutant avec les différents membres de musées qu’il est intrigué par la sculpture, la peinture ou encore la gravure, mais surtout, par la photographie. « Je me suis pris d’une réelle affection pour ce medium qu’est la photographie. Je dois avouer que je m’y suis lancé intuitivement parce que je ne savais ni dessiner, ni peindre. Ce fut donc un choix logique que je ne regrette pas », explique Thibault. Après s’être essayé à une volée de clichés personnels, il passe avec succès le concours d’entrée à l’école des Beaux-Arts de Bruxelles dans la section photographie.

Photo : Thibault Lienard

Photo : Thibault Lienard

« Mon art se nourrit d’autres arts »

En se tournant vers la photo, Thibault consacre évidemment moins de temps à la musique, mais cela ne veut pas pour autant dire que ces savoir-faire ne sont pas compatibles. Il donne une particularité à chacun de ses clichés en s’inspirant de ses propres compositions musicales ou encore d’arts totalement opposés. « Je me nourris d’autres arts. J’aime notamment m’inspirer de l’âme d’une chanson ou des livres que je lis. Ça me permet de m’approprier d’autres réalités et de m’en inspirer. Si je n’avais pas cette curiosité, je perdrais ma créativité ». En fondant son art d’une telle manière, Thibault a été remarqué par Emmanuel Lambi, directeur adjoint des Beaux-Arts et organisateur d’expositions. Conquis par le talent du jeune homme, il fait valider le portfolio de l’artiste par Frédéric De Goldschmidt, propriétaire du lieu atypique de l’exposition, un immeuble à appartements.

Thibault met du temps à réaliser, mais il saute sur l’occasion de participer à cette exposition collective. « J’ai été très surpris d’être sélectionné pour l’exposition d’Emmanuel Lambi. C’est la sienne, il me fait donc confiance. C’est une expérience qui me fera grandir et qui enrichira certainement mon carnet d’adresse. C’est ma première représentation et j’espère qu’elle en appellera d’autres ».

Parmi les artistes qui performeront, on retrouve des débutants comme des expérimentés. Ceux-ci se partageront les murs pour exposer leurs projets pluridisciplinaires : peinture, sculpture, sérigraphie, dessin… Déjà pratiquant de musique et de photographie, Thibault pourrait quant à lui rejoindre une troisième catégorie d’artistes puisqu’il souhaite se lancer dans la peinture, une fois son cursus en photographie terminé.

L’expo a lieu du 9 décembre au 25 février 2017, au quai du commerce 7, B-1000 Brussels. Vernissage le vendredi 9 décembre de 18 à 22h.

Charte des commentaires

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, et utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans en mentionner la source. La rédaction du BBB se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office. Les commentaires sont modérés a priori.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Vous êtes plutôt cougnou ou cougnol ?

Si à Bruxelles, Liège et Namur, le « pain de Jésus » porte le nom de « cougnou », le nom de la...

Fermer