"/>

Margot Meyer

Margot Meyer
« Le pipi du requin n’atteint pas la falaise ». Ce dicton, je l’applique à toute situation. Peut importe les obstacles, il y a toujours une solution. Le tout, c’est de savoir où on va. Le « comment on y va », vient ensuite. Mais pour cela, rien de tel que laisser place aux opportunités, que la vie, les rencontres ou encore le hasard, peuvent nous offrir. Au risque de me répéter, l’essentiel dans l’histoire est d’avoir un fil rouge, solide et persistant. Revenons aux rencontres, qui à mes yeux, sont l’essence même d’une multitude de savoirs. Apprendre à aller vers des personnes dont les intérêts diffèrent totalement des nôtres. C’est pour moi, une des meilleures façon d’apprendre et sans doute l’une des plus riches. Ces quelques mots pour illustrer, dans les grandes lignes, mon approche de la vie, n’étant pas une grande friande du « parler de soi ». À 23 ans, me voilà étudiante en Master 1 à l’IHECS.