"/>

Thomas Modave

Thomas Modave
« Je ne participe jamais à ce qui m’entoure, je ne suis nulle part à ma place. » Bien que Lovecraft reste mon auteur préféré, j’adapterais sa citation en disant : « Je participe à tout ce qui m’entoure, je suis partout à ma place. » Car aussi loin que je m’en souvienne, tout sujet m’a intéressé ; bien que la géopolitique, le rock, la sociologie, les jeux-vidéos ou encore l’histoire restent mes sujets de prédilection. C’est donc cette curiosité sans bornes qui m’a dirigé vers le journalisme, seul moyen à mes yeux de toucher à tout en même temps. Mais étant aussi un farouche idéaliste, je veux croire en un journalisme qui prend son temps sans céder aux sirènes de l’instantanéité. Car à mon sens « La hâte engendre en tout l'erreur, et de l'erreur sort bien souvent le désastre. » n’est pas qu’une phrase cool d'Hérodote à sortir en milieu mondain.

Ses articles