"/>
Stéphanie Blanchoud aux Francofolies de Spa 2016
22
Juil
2016

Les mélodies et la voix de l'artiste ont fait mouche mercredi 20 juillet 2016 aux Francofolies de Spa.

Stéphanie Blanchoud a été lauréate du concours des Franc’Off 2004.

Les mélodies et la voix de l'artiste ont fait mouche mercredi 20 juillet 2016 aux Francofolies de Spa.

22 Juil
2016

Francofolies de Spa 2016 : la parenthèse enchantée de Stéphanie Blanchoud

Fidèle à sa tradition de découvreurs de talents, le festival des Francofolies de Spa ne se contente pas d’accueillir des artistes confirmés mais laisse la part belle aux découvertes musicales et aux nouveaux venus. Ainsi le groupe français Boulevard des Airs, qui parcourt les routes depuis 10 ans, s’est classé dans le top 10 de meilleures ventes du pays avec leur troisième album intitulé « Bruxelles ».

Le public des Francofolies leur a réservé un accueil enthousiaste mercredi 20 juillet 2016 et c’est en nombre que les festivaliers se sont massés autour de la scène Sabam dans le parc Francofou, dansant au rythme des morceaux.

Pascal Obispo et Cœur de Pirate, des artistes confirmés

Plus tard dans l’après-midi, les têtes d’affiche de cette journée ont attiré la foule de festivaliers, qui s’est partagé entre le concert de Pascal Obispo, accompagné d’un orchestre symphonique sur la scène Pierre Rapsat, qui a livré un show de facture classique et calibrée.

Les « Francofous », quant à eux, se pressaient autour de la scène Proximus drapée de tentures dorées pour écouter Béatrice Martin alias Cœur de Pirate qui a livré un show tout personnel.

Stéphanie Blanchoud, une artiste aux multiples talents

Mais la surprise de la journée était ailleurs. Il a fallu attendre la nuit tombée, pour laisser place aux concerts plus intimistes. À 23h00, sur la scène du Parc, Stéphanie Blanchoud a livré une prestation sans faille, accompagnée de ses musiciens, David Piedfort à la guitare, Jean-François Assy au violoncelle, rejoint pour l’occasion par Fred Malempré, à la batterie.

Devant un public éclectique composé de quelques connaisseurs, de curieux, et de fans de la série « Ennemi Public » dont Stéphanie Blanchoud est l’héroïne, celle-ci a su capter son auditoire. Entre balades folks, rock et mélancoliques, l’écriture, les mélodies et la voix de mademoiselle Blanchoud ont fait mouche. Malgré l’heure tardive et la fatigue, les festivaliers ont fait preuve d’une rare écoute face à cette artiste aux multiples talents.

Lauréate 2004 du concours des Franc’Off, Stéphanie Blanchoud a depuis fait du chemin : quatre albums à son actif, le premier rôle dans la série à succès « Ennemi Public », diffusée il y a quelques mois sur la RTBF, et l’écriture d’une pièce de théâtre « Jackson Bay » qui se jouera successivement à Bruxelles (théâtre Jean Vilar, février 2017) et à Genève, avant de monter de nouveau sur les planches du théâtre de Martyrs en mars 2017 pour jouer son monologue « Je suis un poids plume ».

Alternant des titres plus anciens et des morceaux de son dernier album, « Les Beaux jours », l’artiste belgo-suisse a conquis sans nul doute hier soir un nouveau public. Un public, ça se gagne, comme sur le ring de boxe qu’elle fréquente assidument, Stéphanie Blanchoud a su imposer son rythme aux festivaliers noctambules.

Charte des commentaires

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, et utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans en mentionner la source. La rédaction du BBB se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office. Les commentaires sont modérés a priori.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
PORTRAIT. La face cachée de Morgane, YouTubeuse

Un sourire angélique, un maquillage parfait, une tenue au top de la mode, bref une fille dans le vent. C’est...

Fermer