"/>

Lorena Ferro

Lorena Ferro
Depuis toujours, la littérature me passionne. C’était donc dans la branche du français que je voulais me voir exercer… Et ça me branche toujours. Ecrivant des essais à mes heures perdues depuis mon plus jeune âge, j’ai découvert que l’écriture est un bon moyen de se faire entendre (on passera sur ce genre d’oxymore). À l’heure actuelle et m’intégrant à ma génération – Lorena tu chantes toujours, mais du Brenda Lee, vraiment ? – je suis plutôt multifonction et non pas seulement parce que je suis une femme (la féministe a parlé), mais je dois cela à ma nature curieuse, constamment en lien avec les réseaux sociaux, le téléphone à la main et analysant ce qui se passe autour à la fois. Je me sens concernée par le statut de la femme, la misère, le droit et tout ce qui touche aux aspects plus psychologiques de l’humain. J’ai tendance à être à l’affut de toutes les nouveautés concernant le milieu de la mode, de l’art/déco mais aussi gastronomique et c’est notamment la raison pour laquelle je démarre un blog lifestyle. Le journalisme c’est une liberté d’expression que je recherche depuis longtemps. Le monde des médias ne m’en voudra donc pas pour mes nombreux jeux de mots.