"/>
Karine Lalieux, inaugure les 18 poubelles intelligentes sur le piétonnier de Bruxelles.
26
Nov
2015

Le piétonnier accueille des poubelles dotées d’un panneau solaire. Cette année, les ordures ne déborderont pas lors des Plaisirs d'Hiver.

Le piétonnier accueille des poubelles dotées d’un panneau solaire. Cette année, les ordures ne déborderont pas lors des Plaisirs d'Hiver.

26 Nov
2015

Inauguration de dix-huit poubelles intelligentes sur le piétonnier de Bruxelles

Karine Lalieux, l’Échevine de la propreté de la ville de Bruxelles, a inauguré ce mercredi 25 novembre dix-huit poubelles intelligentes sur le piétonnier de Bruxelles. Qu’entend-on par poubelles « intelligentes » ? Elles sont dotées d’un panneau solaire photovoltaïque qui alimente une batterie en énergie électrique renouvelable. Celle-ci permet d’activer un compresseur de déchets. Il peut accueillir jusqu’à 600 litres de détritus, ce qui permet de diminuer le nombre de vidanges et d’amasser cinq fois plus de déchets qu’avec des poubelles classiques.

Une fois qu’elles sont remplies, un signal est directement envoyé vers les ordinateurs des bureaux du Service Propreté. Une vidange est alors programmée et les ouvriers peuvent se déplacer rapidement sur place grâce au système de géolocalisation. Sachant que les poubelles sont généralement vidées quatre à cinq fois par jour, ce signal va non seulement diminuer jusqu’à 80% le nombre de tournées de vidange et, par là même, réduire le taux de pollution. Une opération qui octroie plus de temps aux ouvriers pour réaliser d’autres travaux.

La ville de Bruxelles et le quartier Schuman concernés

Karine Lalieux insiste sur le fait que ces poubelles ne peuvent s’étendre en dehors de Bruxelles. Il n’y a aucun intérêt à en placer dans des quartiers résidentiels où peu de monde circule. Au contraire, ce sont les lieux très visités comme les zones commerciales et le centre-ville qui pourraient en bénéficier. De plus, avec les Plaisirs d’Hiver qui accueillent un million de personnes au cours du mois de décembre, ces nouveaux vide-ordures tombent à pic.

Dans un second temps, d’autres seront installées dans le quartier Schuman. La fermeture des poubelles intelligentes est possible à distance au moyen d’un mécanisme. Ce qui est très pratique, puisque, lors des Sommets européens, elles doivent être obligatoirement fermées. Pour l’Échevine, il est avant tout question de sécurité.

Un budget de 4000 euros par poubelle

Pour l’instant, elles n’ont pas encore été achetées, elles sont louées. L’achat d’une poubelle coûte 4000 euros. « À la place du brol, il vaut mieux acheter des produits de qualité », a déclaré Karine Lalieux. L’Échevine a ajouté que, une fois acquises, elles pourraient être customisées avec notamment le logo de la ville de Bruxelles.

D’autres villes en Belgique, comme Charleroi et Liège, ont déjà demandé à recevoir ces poubelles pour équiper leur ville. Manhattan, Stockholm, Dublin, Strasbourg ou encore Amsterdam font partie des lieux où l’opération est déjà bien répandue.

Pour Karine Lalieux « cette initiative est efficace, tant pour les gens que pour les travailleurs. Autant satisfaire tout le monde en même temps ». En mai 2016, c’est au total 35 poubelles qui devraient être installées dans la ville de Bruxelles.

Charte des commentaires

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, et utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans en mentionner la source. La rédaction du BBB se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office. Les commentaires sont modérés a priori.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Tweeter des photos de chats : acte citoyen ou forme de résistance ?

Il y a quelques jours, des photos des chats ont envahi Twitter pour brouiller les pistes et noyer le hashtag...

Fermer