02
Déc
2016

Tous les jeudis à la Chambre, ce sont les questions d'actualité au gouvernement. Aujourd'hui : Charles Michel et la Taxe Tobin.

Tous les jeudis à la Chambre, ce sont les questions d'actualité au gouvernement. Aujourd'hui : Charles Michel et la Taxe Tobin.

02 Déc
2016

On a commenté une séance plénière de la Chambre comme un match de foot

La Taxe Tobin, c’est un impôt imaginé pour limiter la spéculation boursière, en taxant très légèrement les transactions financières. Ce prélèvement a été imaginé par James Tobin, prix Nobel d’économie en 1981.

Depuis lors, la taxe revient régulièrement au cœur des débats publics, alors qu’elle n’a toujours pas été appliquée. Une majorité des citoyens se dit pourtant favorable à cette taxe. Pour que celle-ci soit efficace, elle doit s’appliquer à une échelle supranationale. Pour notre cas belge, il faut donc la négocier dans le cadre européen.

La N-VA dit non à la taxe Tobin

En 2014, l’accord gouvernemental de la coalition suédoise prévoyait de poursuivre les négociations européennes sur cette taxe. Sauf que… depuis plusieurs mois, la N-VA se montre de plus en plus réticente à cette taxe. Le parti a multiplié les sorties contre cet impôt. Le ministre des Finances, Johan Van Overtveldt, ne veut pas que cela pèse sur l’économie réelle ou sur les fonds de pension.

Dernier épisode en date : une tribune de l’eurodéputé N-VA Sander Loones qui appelle à “débrancher la prise” au sujet de cette taxe. Conséquence, ce jeudi à la Chambre, le Premier ministre a fait face aux nombreuses critiques de l’opposition. Notamment celles du PS et du PTB, très remontés.

Parce qu’on veut parler politique sans être totalement boring, on a décidé de vous commenter la séance à la façon d’un match de foot.

Charte des commentaires

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, et utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans en mentionner la source. La rédaction du BBB se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office. Les commentaires sont modérés a priori.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Brussels vintage Market @ Halles Saint-Géry
Bruxelles, ma culturelle

La vie culturelle de Bruxelles foisonne d'événements d'une variété presque sans limite. Assaillis de toutes parts, il est parfois difficile...

Fermer