"/>
préparatifs du festival reggae
07
Août
2015

Rencontre avec François, organisateur d'un rendez-vous reggae très prisé du public flamand et étranger

Rencontre avec François, organisateur d'un rendez-vous reggae très prisé du public flamand et étranger

07 Août
2015

Reggaebus Festival : “On espère cette année attirer plus de Bruxellois”

Le 7 août sonne le coup d’envoi pour le Reggaebus Festival. Si pour certains l’heure est à la fête, pour d’autres c’est la continuité d’un long travail de préparation. Gérer l’organisation d’un festival n’est pas l’oeuvre d’un week-end. Et jusqu’au dernier moment dure le suspense quant à la réussite de l’événement. François, l’organisateur du Reggaebus Festival, est optimiste, peu avant l’ouverture du site au public.

On est à la 5ème édition du festival. Déjà un beau parcours…

Oui, il y a une belle évolution. On a grandi petit à petit et maintenant nous avons trouvé notre vitesse de croisière. On veut garder l’esprit de départ, tout en améliorant la décoration, la line up et l’infrastructure du site pour accueillir au mieux les festivaliers.

Ça prend du temps car nous sommes une petite équipe. On s’y met six mois à l’avance, mais tranquillement, parce qu’on a tous un boulot à côté… Eh oui, il faut bien gagner un peu de sous ! En plus, durant l’année, on fait aussi des soirées à travers la Belgique.

Quelle est la particularité du festival ?

Le Reggaebus Festival a pour spécificité d’être spécialisé dans le Dub, un style en pleine expansion. Le Dub, c’est une sous branche du reggae : plus dansant que le roots jamaïcain, plus spirituel que le dance hall jamaïcain.

Pour moi, le festival est aussi un moyen de faire survivre le reggae.

Bruxelles, c’était pour vous un lieu stratégique ?

Pour nous, il manquait quelque chose à Bruxelles au niveau reggae. On a eu la chance de pouvoir s’installer à Tour et  Taxi, un site underground situé au cœur de Bruxelles. Et on n’a pas hésité à dire oui ! On espère cette année attirer plus de Bruxellois et faire apprécier le style Dub à un maximum de personnes.

Derniers préparatifs : Tour et Taxi s'habille aux couleurs de la Jamaïque pour accueillir le Reggaebus Festival

Derniers préparatifs : Tour et Taxi s’habille aux couleurs de la Jamaïque pour accueillir le Reggaebus Festival

Comment trouvez-vous le public belge ?

Il y a plus de 50% d’étrangers qui se déplacent pour venir au Reggaebus festival : beaucoup de Français, d’Anglais, d’Allemands et énormément de Hollandais. Le public belge est majoritairement flamand. Bizarrement, le Bruxellois n’est vraiment pas majoritaire. On dit souvent qu’il se déplace moins facilement. Espérons que cela change cette année !

Charte des commentaires

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, et utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans en mentionner la source. La rédaction du BBB se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office. Les commentaires sont modérés a priori.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
En route pour les good vibes du reggae

Pour sa 5e édition, le Brussels Reggaebus Festival nous fait marcher dans les pas des plus grands, avec de nombreux...

Fermer