Ras El Hanout
28
Déc
2016

Au deuxième jour de stage, les jeunes du projet Parlons Jeunes ont constitué une rédaction avant de partir en reportage sur le terrain.

Nos reporters en herbe interrogent Ismaïl Akhlal, l'un des fondateurs de Ras El Hanout.

Au deuxième jour de stage, les jeunes du projet Parlons Jeunes ont constitué une rédaction avant de partir en reportage sur le terrain.

28 Déc
2016

De la salle de rédaction au reportage de terrain

Quelle meilleure expérience d’éducation aux médias que de se mettre dans la peau des journalistes de l’un d’eux ? Dès ce mardi 27 décembre, les ados du projet Parlons Jeunes ont formé une salle de rédaction. Dans les conditions du réel. La journée a donc commencé par une réunion de rédaction. Comme chez leurs aînés, le débat pour choisir les sujets du jour a été parfois tendu… mais au final trois groupes ont été formés pour réaliser trois reportages.

Les uns iront à Molengeek, d’autres à Ras El Hanout et une troisième équipe au Mrax. Petit aperçu des reportages qu’ils ont réalisés, en attendant le montage 🙂

Ras El Hanout

Ismaïl Akhlal, un des trois co-fondateurs de Ras El Hanout

Ismaïl Akhlal, un des trois co-fondateurs de Ras El Hanout.

En partant des thématiques « Cliché arabe à Molenbeek », « Peut-on rire de tout ? » et « Le choc des cultures à Bruxelles », Khadija, Youssef et Anas, accompagnés de Pauline, sont allés à la rencontre Ismaïl Akhlal, l’un des trois co-fondateurs de Ras El Hanout. Ce centre éducatif et culturel a été créé pour « l’éducation, la sensibilisation et les échanges par la culture », comme on peut le lire sur leur site.

Mrax

Marie, Léa, Wahib, accompagnés de Céline sont allés au Mrax. Ils ont rencontré le très engagé Vincent Cornil, directeur du Mrax avec dans leur escarcelle la question « Qu’est-ce qu’est un raciste ? ». Ils sont revenus avec une très longue, mais complète, explication. Pas mal de travail de montage les attend. Surtout qu’ils ont aussi réalisé un micro-trottoir portant sur la même question 😉

Molengeek

La dernière équipe, armée d’une caméra, s’est rendue à Molengeek, un espace de coworking né à la suite des attentats du 22 mars 2015 et qui a pour mission l’encouragement à l’entrepreneuriat dans un esprit de respect de la diversité culturelle, de genre, de génération et de compétence. Sous la houlette d’Elise, Salim, Bilal, Alegria et Zakaria ont été à la rencontre des coworkers de cet espace, tout frais tout nouveau, situé au coeur de Molenbeek, à deux pas de la maison communale. Avant d’interviewer Julie Foulon, qui a co-fondé, l’espace, sur l’importance d’un tel endroit dans une commune dite « difficile ».

@Girleek nous explique ce qu’est @Molengeek. Nous on pensait que c’était un espace de gaming 🙂 #ParlonsJeunes

Une photo publiée par Bruxelles Bondy Blog (@bxlbondyblog) le

Après une première journée de boulot, il reste beaucoup à faire : montage son, montage vidéo, mise en ligne des photos…

Charte des commentaires

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, et utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans en mentionner la source. La rédaction du BBB se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office. Les commentaires sont modérés a priori.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
#ParlonsJeunes
#ParlonsJeunes : 15 jeunes Bruxellois s’expriment sur les clichés

Parlons Jeunes, Parlons clichés est une semaine d’éducation aux médias pour penser le monde dans lequel on vit. Lors de...

Fermer