"/>
Extrait du dernier clip de Stromae, "Carmen"
02
Avr
2015

Dans son dernier clip, le roi du buzz se met en scène avec un oiseau bleu géant pour dénoncer la dépendance envers les réseaux sociaux.

Dans son dernier clip, le roi du buzz se met en scène avec un oiseau bleu géant pour dénoncer la dépendance envers les réseaux sociaux.

02 Avr
2015

Stromae dénonce Twitter tout en l’utilisant pour sa promo

Stromae vient de dévoiler son dernier clip, Carmen, une chanson tirée de son album Racine Carrée. Le chanteur belge l’a illustrée par le biais d’une vidéo d’animation, créée par le réalisateur Sylvain Chomet («Les Triplettes de Belle-Ville»).

On y découvre un Stromae accro aux réseaux sociaux, constamment accompagné de l’oiseau bleu de Twitter qui, grossissant de jour en jour, finira par le dévorer.

L’amour est comme l’oiseau de twitter
On est bleu de lui seulement pour 48 heures
D’abord on s’affilie, ensuite on se follow
On en devient fêlé, et on finit solo

Même si Facebook est évoqué, la cible majeure de cette chanson est bien Twitter. Des paroles qui critiquent les réseaux sociaux et la place qu’ils prennent dans nos vies.

Oui mais… Selon Jean-Claude Jouret, président de la section publicité à l’IHECS, Stromae condamne l’utilisation à outrance des réseaux sociaux et la perte qu’ils engendrent dans les vraies relations. « Dans son clip, il se fait jeter par sa copine parce qu’il y en a ‘un de trop’. Le réseau social fait partie intégrante de sa vie quotidienne. C’est aussi la cause de sa perte ». Il ne critique donc pas le réseau social en soi, mais plutôt la dépendance potentielle envers lui.

Une caricature du pouvoir

A travers son clip, Stromae met aussi en scène Barack Obama et la Reine d’Angleterre. “Il veut montrer que les puissants sombrent eux-aussi dans le même délire. Ils sont fondamentalement seuls, mais pensent pourtant qu’ils sont nombreux”, explique Jean-Claude Jouret.

Comme l’indique Damien Van Achter, journaliste entrepreneur et fin connaisseur des nouvelles technologies, “réaliser un clip en animation permet de faire passer un deuxième message, au second degré“. Ce grand artiste n’a pas peur de paraître idiot. Il garde toujours une approche basée sur l’auto-dérision. D’après Jean-Claude Jouret, « l’artiste ne se met jamais vraiment en valeur dans ses spots ».

Stromae est très malin dans la manière de promouvoir ses chansons” ajoute Damien Van Achter.  Il a d’ailleurs lancé un compte Instagram la semaine dernière. Une vraie stratégie marketing, brillamment réussie, comme à son habitude.

 

Charte des commentaires

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, et utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans en mentionner la source. La rédaction du BBB se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office. Les commentaires sont modérés a priori.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
L'équipe nationale belge de football
Diables Rouges : premiers, sans vraiment forcer

Au lendemain de leur victoire 0-1 en Israël, les Diables Rouges, bien que pas très convaincants ce mardi, s’emparent de...

Fermer