"/>
Caricature de Lassane Zohoré
31
Juil
2016

Critique du documentaire "Caricaturistes, fantassins de la démocratie" de Stéphanie Valloatto.

Dessin du caricaturiste ivoirien Lassane Zohoré.

Critique du documentaire "Caricaturistes, fantassins de la démocratie" de Stéphanie Valloatto.

31 Juil
2016

#FestiCouthures. Faire enrager les puissants en un coup de crayon

Les Ateliers de Couthures, festival international de journalisme vivant, projetaient samedi 30 juillet 2016 le documentaire français Caricaturistes, fantassins de la démocratie. En 2014, la sortie du film de Stéphanie Valloatto faisait couler beaucoup d’encre.

Le crayon griffonne avec assurance sur la feuille de papier. Le trait est sûr, expert, moqueur. Les dents des politiciens vont à coup sûr encore grincer. Qu’ils viennent d’Israël, de France, du Venezuela ou de Chine, les caricaturistes filmés sont tous engagés dans une bataille féroce avec les pouvoirs en place. Crayon au poing, les dessinateurs s’érigent contre le politiquement correct, “l’ennemi que l’on a tous aujourd’hui”, selon le Belgo-israëlien Michel Kichka.

Caricature de Willis from Tunis

Provoquer des maux

Le documentaire alterne des caricatures, des images d’archives, avec des interviews aux quatre coins du monde. Le film est fluide, bien ciselé, émouvant. L’histoire s’esquisse. Les illustrateurs racontent leur parcours, leur engagement, leur rapport au dessin et à la politique, sans tomber dans un trop simple enchaînement d’histoires. Leur moyen d’expression est le dessin satirique, leur but de provoquer et faire rire.

Caricature de Plantu

Caricature du Français Plantu

En première ligne

L’objectif est atteint. Les spectateurs ricanent aux blagues du Français Plantu, s’esclaffent devant le chat imaginé par la Tunisienne Willis from Tunis, se crispent face aux croquis du Mexicain Angel Boligan. Mais l’efficacité du film ne réside pas seulement dans les caricatures ingénieuses montrées à l’écran. Le documentaire s’évertue à parler d’un monde peu connu du public, à révéler les coulisses des dessins des grands quotidiens. Il rappelle surtout l’importance des caricaturistes dans une démocratie. Plantu les compare à des “fantassins”, étant “au courant avant tout le monde de ce qu’il se passe dans la société”. Des fantassins qui deviennent malheureusement de plus en plus fréquemment de la chair à canon.

Caricature de Danziger

Caricature de Danziger

CARITURISTES, FANTASSINS DE LA DÉMOCRATIE, documentaire de Stéphanie Valloatto. Avec Plantu, Jeff Danziger, Angel Boligan, Lassane Zohoré. EuropaCorp, 2014.
Pour découvrir tous nos articles sur les Ateliers de Couthures, le festival du journalisme vivant, rendez-vous sur http://www.bxlbondyblog.be/ateliers-couthures/

Charte des commentaires

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, et utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans en mentionner la source. La rédaction du BBB se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office. Les commentaires sont modérés a priori.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Conférence sur le métier de paysan aux Ateliers de Couthures
#FestiCouthures. De l’importance de recentrer le débat sur l’agriculture moderne

Le débat qui anime la communauté agricole depuis quelques années concentre toute son attention sur une question brûlante : l'agriculture...

Fermer