"/>
Sirine et Chainese sont en première année secondaire dans l'enseignement néerlandophone. Ajar, étudiante à l'université, les aide pour combler leurs lacunes en grammaire.
18
Mar
2016

Nominée aux Diwan Awards, l’ASBL Déclik est une association qui agit pour et avec les jeunes. Portrait.

L'école des devoirs de l'asbl Déclik. © Farah Salhi

Nominée aux Diwan Awards, l’ASBL Déclik est une association qui agit pour et avec les jeunes. Portrait.

18 Mar
2016

Déclik : un soutien pour les jeunes de Saint-Gilles

Cette année, Déclik est nominée aux Diwan Awards, dans la catégorie « Associations ». Cette cérémonie récompense des talents issus de la communauté belgo-marocaine. Le thème de cette édition : « Inspirer les jeunes générations ». Pour l’asbl Déclik, cette nomination constitue une belle reconnaissance d’un travail de longue haleine, puisqu’elle existe depuis plus de dix ans déjà.

Déclik propose un projet de cohésion sociale pour les jeunes des quartiers populaires. Le lieu encourage la mixité culturelle et la solidarité, en plein cœur de Saint-Gilles.

Son premier objectif est de favoriser le dépassement de soi et l’ouverture aux autres. L’association met l’accent sur le développement d’une citoyenneté active, critique et responsable. Elle offre également la possibilité à la jeune génération d’avoir accès à la culture, à la pratique sportive et surtout de pouvoir bénéficier d’un soutien scolaire.

Une solution pour prévenir la délinquance

Le deuxième objectif visé par l’association consiste à soutenir les parents dans le suivi de la scolarité de leurs enfants. Dans les quartiers populaires, certaines familles n’ont pas l’occasion de s’impliquer dans le cursus scolaire des jeunes, soit parce qu’elles sont monoparentales, soit à cause d’un salaire mensuel plus modeste, ou encore en raison d’un niveau d’études trop faible. Pour Déclik, c’est aussi en travaillant avec les adultes et en les sensibilisant à l’importance de l’éducation, qu’ils pourront permettre à leurs enfants de ne pas tomber dans la délinquance.

Le troisième objectif de cette structure est consacré à l’aide aux jeunes pendant et après l’incarcération, afin de leur promettre une meilleure réinsertion sociale et d’empêcher la récidive. En restant dans la discrétion, les détenus peuvent interpeller Déclik afin de pouvoir solliciter un plan de reclassement et bénéficier d’un accompagnement individuel et personnalisé.

Consciente des difficultés que traversent les jeunes des quartiers populaires, je reste persuadée qu’ils sont capables de réussir à condition d’être là au bon moment, de les écouter et d’agir en connaissance de cause”, conclut Samira Benallal, présidente de l’ASBL.

  • Fou rire à l'arrivée d'Ismaël, le petit comique de la bande. © Farah Salhi
  • Soutien scolaire pour Sirine et Chainese. © Farah Salhi
  • Lina est très attentive aux explications données par Monsieur Lekbir, professeur de sciences à la retraite. © Farah Salhi
  • Zahia aide Anastasia qui a quelques difficultés en chimie. © Farah Salhi
  • L'atelier Trapèze est au programme le vendredi après-midi. © Farah Salhi
  • Eléonor explique bien les mouvements à réaliser quand les filles s'élancent à l'aide du trapèze. © Farah Salhi
  • Le trapèze en fin de semaine, ça permet aux filles d'évacuer le stress. © Farah Salhi
  • Après-midi Xperilab avec au menu des expériences et des découvertes scientifiques. © Farah Salhi
  • Les filles sont en pleine préparation d'un dentifrice à base de produits 100% naturels. © Farah Salhi
  • Youssef et Ismaël s'attaquent quant à eux à l'énergie produite par les éoliennes. © Farah Salhi
  • Le Fc DéClik s'entraîne tous les samedis matins. © Farah Salhi
  • L'équipe de futsal au grand complet. © Farah Salhi
  • Toutes les médailles remportées par l'équipe féminine Fc DéClik. © Farah Salhi

Charte des commentaires

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, et utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans en mentionner la source. La rédaction du BBB se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office. Les commentaires sont modérés a priori.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Affiche et char au Bastogne War Museum
Revivez le colloque “Grandeur et misère du journalisme de guerre”

La première partie du colloque « Grandeur et misère du journalisme de guerre » a débuté vendredi 18 mars 2016. Slimane...

Fermer