"/>
03
Déc
2015

La Coupe de Belgique est une des deux compétitions de football phares de notre pays. Elle possède son propre passé.

Stade Roi Baudouin

La Coupe de Belgique est une des deux compétitions de football phares de notre pays. Elle possède son propre passé.

03 Déc
2015

La Coupe de Belgique : toute une histoire

Ce jeudi 3 décembre, Le FC Bruges reçoit Lokeren dans le cadre des huitièmes de finale de la Coupe de Belgique. Le vainqueur de cette rencontre rejoindra les sept autres équipes déjà qualifiées pour l’épreuve qui aura lieu le mercredi 16 décembre. Au palmarès, on retrouve justement le club Blauwe en Zwart qui a été titré à 11 reprises. Suivent ensuite sur le podium Anderlecht avec neuf victoires et le Standard avec six.

Aujourd’hui, on ne parle plus vraiment de la Coupe de Belgique en ces termes, mais plutôt par le nom de son sponsor principal : la Croky Cup ! C’est le sourire aux lèvres que les amateurs du ballon rond prononcent ce nom lorsqu’ils parlent de la Coupe de Belgique de football. S’il est vrai qu’être sponsorisé par une marque de chips paraît un peu ridicule, cela correspond au final à cette culture de l’absurde et de l’autodérision propre aux habitants du plat pays. Savoir que les deux compétitions phares (championnat et coupe) sont soutenues par des chips et de la bière… il est beau le monde du sport professionnel !

Si cette compétition s’est surtout fait remarquer pour son changement de sponsor il y a quelques mois, passant de la Cofidis Cup depuis 2008 à la Croky Cup en 2015, son histoire s’avère un peu particulière. Dans un pays où le surréalisme et les contradictions sont légions, il n’est pas étonnant de voir que la coupe nationale possède elle aussi son lot d’histoires.

Si elle en est cette année à sa 61ème édition, elle a été créée il y a un peu plus de 100 ans de cela. Plus d’un siècle d’existence, mais plusieurs interruptions ont jalonné son existence. Focus sur la vie d’une vieille dame aux couleurs noire-jaune-rouge.

 

 

Charte des commentaires

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, et utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans en mentionner la source. La rédaction du BBB se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office. Les commentaires sont modérés a priori.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
L’OCAM, ce service public inconnu du grand public

OCAM, qui ne connaît pas encore cet acronyme ? L’Organe de coordination pour l’analyse de la menace est au centre...

Fermer