"/>
logo chaise roulante
29
Avr
2015

En Belgique, le handicap reste un frein à l’intégration dans le monde du travail.

En Belgique, le handicap reste un frein à l’intégration dans le monde du travail.

29 Avr
2015

L’emploi des personnes handicapées, au-delà des préjugés

En Belgique, seuls 40% des personnes handicapées disposent d’un emploi. C’est moins que la moyenne européenne qui s’élève à 47,3%. Alors que le taux d’emploi des personnes sans handicap est de 66,9%, rapporte l’Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne.

Les préjugés concernant les personnes en situation de handicap dans le monde de l’emploi sont tenaces. Souvent considérés comme allocataires et vivant aux crochets de la société, les personnes en situation de handicap représentent pourtant une réelle force de travail.

Changer le regard sur le handicap

Emploi personnes handicapées haute

Angélique de Lannoy souffre depuis la naissance de dysplasie métaphysaire, une forme de nanisme. La discrimination, elle a dû y faire face. Cependant elle ne s’apitoie pas sur son sort. Au contraire, elle a fait de son handicap un avantage et le met en avant lors d’un entretien de recrutement. « Souvent, lors d’une demande d’emploi, j’utilise le fait d’être handicapée. Les entreprises publiques étant obligées de respecter un quota de personnes handicapées dans leur société. »

Pour l’AWIPH, l’Agence Wallonne pour l’Intégration des Personnes Handicapées, malgré l’évolution des mentalités, les stéréotypes autour du handicap restent profondément ancrés dans la société belge.

« Il faut surtout effectuer un travail sur le terrain pour essayer de sensibiliser les employeurs au recrutement et à l’aménagement nécessaire. Les employeurs sont encore trop sceptiques face aux vraies capacités des personnes handicapées à effectuer certaines tâches. De plus, les longues démarches administratives restent un frein à l’embauche de personnes souffrant d’un handicap », explique Virginia Li Puman, porte-parole de l’AWIPH.

Vers plus d’intégration

En Belgique, les entreprises du secteur public sont obligées d’embaucher au moins 3% de personnes en situation d’handicap. Pour ces entreprises, l’emploi de personnes handicapées représente un véritable avantage financier : différentes primes sont attribuées en fonction du nombre de personnes engagées souffrant d’un handicap. Parmi celles-ci on retrouve la prime à l’intégration, permettant le remboursement de 25% du coût salarial. Il existe également la prime de compensation, accordant à l’entreprise la possibilité de compenser certains coûts supplémentaires. Et enfin la prime d’aménagement du poste de travail permet de rembourser une partie des frais d’aménagement de l’équipement liés au handicap.

Cependant, si ces mesures ont le mérite d’exister, elles sont rarement mises en oeuvre par de nombreuses entreprises qui préfèrent payer des amendes, plutôt que de s’adapter.

Dans le secteur privé, il n’existe aucune obligation d’embauche de personnes handicapées. Cependant, certaines entreprises ont fait de l’intégration des personnes handicapées une priorité.

Entreprises de Travail Adapté

Certaines entreprises se consacrent totalement à l’emploi des personnes handicapées. Appelées Entreprises de Travail Adapté (E.T.A), ces sociétés ont pour mission de proposer un emploi destiné aux personnes handicapées dans un cadre professionnel adéquat. Elles permettent à ces personnes de rentrer dans la vie active en fonction de leurs compétences, leur assurant un travail utile et rémunérateur.

En Belgique, 11 ETA sont agréées et subventionnées par la Commission Communautaire française. L’ASBL Travail et Vie fait partie de celles-ci. Fondée en 1980, l’entreprise fourni aujourd’hui du travail à 340 personnes handicapées avec un encadrement de 70 professionnels valides et une adaptation des postes de travail. Les métiers proposés sont la manutention, le conditionnement de produits alimentaires, le montage, le remplissage de displays et le mailing manuel et mécanique.

Sodexo, un exemple d’intégration

Sodexo est une autre entreprise qui mène, depuis plusieurs années, une politique de sensibilisation en matière de diversité. Parmi ses priorités, l’entreprise souhaite faire savoir aux personnes en situation de handicap qu’elles sont les bienvenues. Pour améliorer leurs conditions de travail, la direction de l’entreprise s’assure du bon aménagement du matériel et de l’environnement de travail. Actuellement, en Belgique, Sodexo emploie 16 personnes en situation de handicap. Chaque année, ils accueillent également 40 à 50 stagiaires en situation de handicap pour des périodes de un mois à un an.

Afin d’améliorer l’intégration, la société a mis en place une formation de sensibilisation de son personnel. « On leur explique le type d’handicap de la personne de manière à ce que l’équipe soit impliquée, pour être sûre que l’intégration se passe bien. On fait aussi en sorte que la personne qui sera la responsable, la personne de référence, soit au courant du type de handicap et puisse le comprendre pour mieux coacher cette personne. Il y a donc une implication plus grande de la part de l’équipe », explique Christiane Dethier, directrice des ressources humaines de Sodexo.

Sodexo fait office d’exemple dans son investissement à changer le regard du handicap dans le monde de l’emploi. Un engagement récompensé en 2013 par Cap48 avec le Prix de l’Entreprise Citoyenne attribué à Sodexo aux côtés des Francopholies de Spa et de Carrefour.

Charte des commentaires

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, et utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans en mentionner la source. La rédaction du BBB se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office. Les commentaires sont modérés a priori.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
DIAPORAMA. La spécialité du chef

La commune de Molenbeek-Saint-Jean est stigmatisée depuis quelques années. Elle apparaît régulièrement dans les médias pour des faits divers violents....

Fermer