"/>
Maurice Tal
05
Mai
2017

Gérant d'un magasin casher à Uccle, Maurice Tal est aussi le président de l’association des juifs marocains de Belgique.

Gérant d'un magasin casher à Uccle, Maurice Tal est aussi le président de l’association des juifs marocains de Belgique.

05 Mai
2017

Maurice Tal. Juif. Marocain. Bruxellois

Maurice Tal a quitté le Maroc à l’âge de neuf ans en direction d’Israël, où il est resté attaché à ses origines judéo-marocaines. Actuellement à Bruxelles, il continue à préserver ce patrimoine qui lui tient à cœur.

Au fil des années, Maurice Tal s’est créé une certaine renommée au sein de la communauté juive marocaine. Il est aujourd’hui le président de l’association des juifs marocains de Belgique et le patron d’un magasin casher à Uccle, « Gel Tov ». Son intégration économique à Bruxelles fut une réussite. Outre le développement de son magasin, Maurice Tal a la fierté d’être appelé “Monsieur Pita” ! C’est lui qui a participé au développement du commerce du pain pita, très connu en Belgique.

Maurice Tal garde toujours les liens avec son pays natal et ne rate jamais l’occasion de montrer son identité judéo-marocaine au sein de la société bruxelloise, notamment lors de la Mimouna. Pour continuer son militantisme, il envisage un voyage au Maroc où il compte faire des projets en rapport avec la cause judéo-marocaine qu’il défend bec et ongles.

Jacques Vermeer, Quentin Barrea, Sara Afifi et Malak Boukhari

Charte des commentaires

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, et utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans en mentionner la source. La rédaction du BBB se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office. Les commentaires sont modérés a priori.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Retour chez les Maroxellois : quand simplification rime avec catégorisation

Depuis plusieurs générations, des communautés étrangères s'installent en Belgique. Le temps passe mais le débat sur l'identité reste au cœur des débats...

Fermer