"/>
La Commission Européenne s'est réunie ce mardi 25 octobre pour notamment débattre sur le FEDER.
27
Oct
2016

Budget européen en baisse pour l’aide aux régions les plus pauvres.

Session plénière du mardi 25 octobre sur le budget général de l’Union européenne pour 2017.

Budget européen en baisse pour l’aide aux régions les plus pauvres.

27 Oct
2016

Moins d’argent pour les régions qui en nécessitent le plus

Les fonds structurels et d’investissement européens (ESI) tel que le FEDER semblent être en déclin. Pourtant, certaines sociétés en ont besoin pour pouvoir se projeter dans l’avenir.

Longeant le canal, à Molenbeek-Saint-Jean, l’ASBL IMAL est l’une des nombreuses bénéficiaires du fonds européen de développement régional (FEDER) pour la période 2014-2020. Cette aide financière a permis à l’association de lancer son nouveau projet d’aide à l’apprentissage des nouvelles technologies, CASTII.

«Avec le financement du FEDER, on va essayer d’ouvrir les lieux et les activités aux populations défavorisées de Molenbeek-Saint-Jean», explique Luc Hanneuse, l’un des responsables du projet. C’est peut-être pour cette raison que l’initiative a pu être financée. En effet, pour pouvoir bénéficier de tels subsides, l’organisme doit s’inscrire dans les priorités du programme : «Si on avait fait le même projet à Uccle, on aurait peut-être été moins crédible.»

Les étapes qui mènent à la réalisation de CASTII sont nombreuses : une amélioration des infrastructures et des équipements, mais surtout, la mise en place de nouvelles activités permettant aux jeunes et aux adultes de s’approprier les technologies actuelles. Si un agrandissement de l’établissement et l’achat de nouveaux équipements sont encore à prévoir, IMAL remplit actuellement l’une de ses promesses. À la Maison des cultures de Molenbeek-Saint-Jean, une activité pour le jeune public existe déjà : découpage au laser et imprimantes 3D sont à disposition. Tout est organisé pour permettre aux enfants d’apprendre par eux-mêmes, en s’amusant.

«J’estime que notre projet est très positif, et si on retire ce financement, nous, on ne pourra pas le faire.»

Sans investissement, pas de résultat. C’est l’une des craintes de Luc Hanneuse : « J’estime que notre projet est très positif, et si on retire ce financement, nous, on ne pourra pas le faire. Ou alors ce sera partiellement financé seulement et on aura une bonne infrastructure mais on n’aura pas les sous pour faire l’animation. »

En quoi consiste le FEDER ?

Le fonds européen de développement régional (FEDER) fait partie des cinq fonds structurels et d’investissement européens (ESI). Le FEDER tente d’atténuer les problèmes économiques, sociaux et environnementaux en réduisant les inégalités entre régions européennes. Cet instrument financier de l’Union européenne met tous les États membres à contribution et repose sur une solidarité pour une meilleure cohésion sur le territoire européen. Programmé pour sept ans, le FEDER mise sur le soutien direct d’acteurs économiques locaux pour une redynamisation des régions les plus touchées par la crise.

Quatre axes stratégiques :

  • AXE 1 : Renforcer la recherche et perfectionner le transfert et l’émergence de l’innovation.
  • AXE 2 : Fortifier l’entrepreneuriat et réformer le développement des PME (petites et moyennes entreprises) dans les filières porteuses.
  • AXE 3 : Soutenir le déploiement d’une économie circulaire et l’utilisation rationnelle des ressources dans ces mêmes filières.
  • AXE 4 : Améliorer le cadre de vie des quartiers et des populations fragilisées.

Fonds qui fondent comme neige au soleil

Ce mardi 25 octobre, les députés ont largement débattu du budget général pour l’année 2017. Dans un rapport du 13.10.2016, ils avaient déjà dénoncé une baisse de la part du budget annuel réservé aux fonds SEI par rapport à 2016. En effet, les paiements actuellement prévus par la proposition de la Commission européenne pour 2017 seront inférieurs de 23,5%. Les débats ne sont pas encore terminés et le budget sera définitivement fixé d’ici la fin de l’année.

Notons que l’enveloppe générale 2014-2020 pour l’ensemble des cinq fonds du ESI avait déjà baissé de 12 % par rapport à la période 2007 – 2013. Le FEDER est notamment passé de 908 à 322 milliards d’euros.

Face à cette baisse générale, la Région de Bruxelles-Capitale a paradoxalement reçu une aide financière plus importante que lors de la période 2007 – 2013, passant de 114 à 194 millions d’euros. Si on rappelle que le fonds est alloué aux régions en fonction de leurs besoins, cette augmentation est un signe d’une plus mauvaise santé économique et sociale de notre capitale.

Graphique du FEDER

Charte des commentaires

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, et utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans en mentionner la source. La rédaction du BBB se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office. Les commentaires sont modérés a priori.

One Response to “Moins d’argent pour les régions qui en nécessitent le plus”

  1. warnonsa@hotmail.be' Otjacques dit :

    Larousse – nécessiter

    Eviter le sens de “avoir besoin”

    Dire :….les régions qui en ont le plus besoin”

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Des manifestants protestent contre les "revalidas", examens visant à définir les étudiants ayant le droit de postuler dans certaines universités.
Le PSL manifeste son soutien aux grèves des étudiants espagnols

Un soleil méditerranéen malgré la bise automnale. Des passants emmitouflés dans leur manteau et écharpe de laine. Et enfin des...

Fermer