"/>
Préparation de l'émission Tire ton plan
02
Mai
2018

Dix de nos reporters ont expérimenté la mobilité comme approche et outil de production. Ils partagent leur immersion dans l'émission radio Tire ton plan.

Photo : Laurent Poma (Bruxelles Bondy Blog)

Dix de nos reporters ont expérimenté la mobilité comme approche et outil de production. Ils partagent leur immersion dans l'émission radio Tire ton plan.

02 Mai
2018

#Mojocarolo : quand le journalisme mobile raconte la métamorphose de Charleroi

Suivre la ligne de métro abandonnée, longer le cours de la Sambre, guetter la vie qui anime les cimetières… Du 2 au 9 mai 2018, dix reporters du Bruxelles Bondy Blog ont documenté la métamorphose de Charleroi. Ils ont fait le point sur leur immersion dans Tire ton plan, une émission radio co-animée par Guillaume Abgrall et Sébastien Schmitz, et diffusée sur Radio Panik le mercredi 9 mai, de 18 heures à 19 heures.

Un itinéraire géographique comme fil rouge

Comme son nom l’indique, le projet #mojocarolo a mis l’accent sur le journalisme mobile (mojo). Outre une prédiction favorisant d’heureuses rencontres, il a surtout été l’occasion d’explorer la mobilité comme approche informationnelle et opportunité de production. Les cinq duos de reporters se sont fixé un itinéraire géographique comme fil rouge narratif. Ces parcours, définis en fonction de mouvements historiques, culturels, naturalistes ou individuels, ont servi de prétextes à la rencontre de femmes et d’hommes qui façonnent le territoire.

Pour saisir le réel sur le vif et en mobilité, l’outil de production s’est aussi allégé. Les reporters ont utilisé leurs smartphones afin d’enregistrer la spontanéité de la tchatche carolo, capter les scènes de vie qui se déroulent sous leurs yeux et les partager.

Un projet transmédia

Au-delà de l’émission radio, des extraits des productions itinérantes des reporters ont été publiées sur le groupe Facebook #mojocarolo, ainsi que sur les comptes Instagram et Twitter du Bruxelles Bondy Blog avec le hashtag #mojocarolo.

Jonathan Hauvel, Laurent Poma et Sébastien Schmitz

Charte des commentaires

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, et utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans en mentionner la source. La rédaction du BBB se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office. Les commentaires sont modérés a priori.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
OPINION. Au lieu de combattre le sexisme, luttons pour l’égalité

Le sexisme est une épée à double tranchant. Je l’ai découvert quand j'ai rejoint une équipe composée d’hommes au sein...

Fermer