"/>
Entrée
09
Jan
2017

Juste à deux pas de l'arrêt Ambriorix, où les Bruxellois grimpent dans le bus 63, se trouve une maison pas comme les autres...

Entrée de la Maison Saint-Cyr, square Ambriorix.

Juste à deux pas de l'arrêt Ambriorix, où les Bruxellois grimpent dans le bus 63, se trouve une maison pas comme les autres...

09 Jan
2017

PORTRAIT. Ma vie de Saint-Cyr

Lorsque l’on parle d’architecture Art Nouveau à Bruxelles, on retient surtout le célébrissime Victor Horta. Il existe pourtant d’autres architectes qui ont exercé dans les années 1900, notamment Gustave Strauven, l’un de ses élèves pendant deux années. La Maison Saint-Cyr est l’une de ses oeuvres les plus en vue.

Le bâti du square Ambiorix est une commande du peintre schaerbeekois Georges Saint-Cyr, qui lui a donné son nom. Il voulait une maison assez extravagante, sans le faste des essences de bois et des marbres précieux cher à Horta.

Si la façade de la maison a été rénovée récemment, les travaux à l’intérieur sont encore en cours, comme nous avons pu le constater en visitant les lieux aux côtés du propriétaire. Ce dernier envisage de transformer l’espace en gîte dans les deux ans à venir. Une nouvelle vie pour cette bâtisse magistrale qui en a vécu mille.

Ecoutons-la nous raconter son histoire.

Charte des commentaires

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, et utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans en mentionner la source. La rédaction du BBB se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office. Les commentaires sont modérés a priori.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
#MOJOCAROLO. “Mais qu’est-ce que tu vas foutre à Charleroi ?”

C'était la question de mes proches avant que je traîne ma présence jusqu'à la capitale du Pays noir. Et je...

Fermer