"/>
19
Août
2015

Des concerts aux afters electro, en passant par La Madeleine et le Mont des arts

Des concerts aux afters electro, en passant par La Madeleine et le Mont des arts

19 Août
2015

Aperçu du Brussels Summer Festival, en sons et en images

Jour 1. Le public est encore en pleine forme. Découverte de l’agencement du site 2015. Le chapiteau Magic Mirrors, trop petit, à été abandonné au profit d’un espace de repos Place du Musée. On salue l’idée ! Le Mim et La Madeleine s’ajoutent à la liste des espaces de concerts. Qu’irons-nous voir ce soir ? Kid Wise sans aucun doute. Les jeunes français nous ont ravi les oreilles. Et Compuphonic nous a fait danser jusqu’au bout de la nuit.

 

  • Les touristes se retrouvent malgré eux au coeur d'un événement musical
  • Les festivaliers patientent sous les escaliers du Mont des arts pour recevoir leur bracelet
  • Pendant ce temps-là, des festivaliers se promènent incognitos
  • Parmi les échoppes alimentaires, les festivaliers ont l'embarras du choix
  • Une frite mayo ?
  • 125.000 personnes sont attendues sur le site au fil des 10 jours de festival
  • Une partie du mobilier est fabriqué en palettes recyclées provenant des forêts belges
  • Kid Wise succède à Bony King pour le premier jour de concerts à la salle de la Madeleine
  • La salle de la Madeleine n'est pas remplie. Ambiance tranquille aux premiers rangs.
  • Aussi jeunes que talentueux, les six membres de Kid Wise sont originaires de la ville rose
  • Morceaux planant et prodigieuses envolées instrumentales
  • Les membres de Kid Wise ont récemment lâché leurs études pour se consacrer à la musique
  • Kid Wise est né d'un projet - solo et électro à l'origine - d'Augustin Charnet
  • Augustin Charnet n'a pas hésité à plonger dans la fosse pour danser avec son public
  • Ovation pour les Toulonnais
  • Kid Wise prolonge le concert à la demande du public pour interpréter un morceau inédit
  • Et c'est parti pour l'after electro

 

Samedi 15 août. Il faudra braver la pluie pour que la fête continue. Les plus courageux affrontent le Mont des arts sous leurs K-way pour écouter Moriarty ou Cats on trees. Mais c’est définitivement à la salle de La Madeleine que l’ambiance est la plus folle.

 

 

Dimanche.  Il faut jouer des coudes pour entrer dans la salle de la Madeleine. Pas moyen d’aller voir Soldout pour ceux qui s’y sont pris trop tard.

Lundi. On se repose. Mais visiblement, la colère se déchaîne sur les réseaux sociaux : ceux qui ont acheté un pass “Madeleine only” n’ont pas toujours la possibilité d’entrer dans la salle. De nombreux fans de Benjamin Clementine sont déçus.

Mardi. On a prévu d’aller voir Daan. Il faut se presser tôt devant La Madeleine pour avoir la chance d’apercevoir le chanteur belge. A peu près en même temps, sur le Mont des arts, Intergalactic Lovers livre une prestation enjouée.

 

  • Concert de Daan
    Très attendu de son public, Daan qui entonne "Addicted" d'emblée
  • Daan en concert
    Le chanteur flamand est notamment connu pour ses positions anti-NVA
  • Le public s'est pressé tôt dans la salle de La Madeleine qui ne peut accueillir que 850 personnes
  • Daan
    "Quel vieux crooner !" murmure un jeune spectateur qui apprécie les morceaux plus électro du chanteur
  • Bar BSF
    Le bar de La Madeleine, ou le job étudiant parfait
  • Le Mont des arts
    Le Mont des arts s'apprête à accueillir le concert de Intergalactic Lovers
  • Mont des arts
    Le groupe flamand entre en scène
  • Intergalactic Lovers
    Intergalactic Lovers est souvent comparé à PJ Harvey ou aux Yeah Yeah Yeahs
  • Lara Chedraoui
    Le sens du rythme et la voix chaude de Lara Chedraoui captive le public
  • Intergalactic Lovers
    Après un premier album en 2011, le groupe a sorti "Little Heavy Burdens" en 2014
  • BSF
    La scène du Mont des arts restera animée jusque minuit

 

Mercredi 19 août. C’est l’Urban Night sur la Place des Palais. Au programme les deux jeunes rappeurs Big Flo & Oli suivi de Disiz et pour terminer Black M. C’est en douceur qu’à commencé l’inauguration de cette nouvelle scène, on pouvait espérer bien plus de monde pour la venue des rappeurs français.  Ce qui n’a pas découragé Disiz, venu présenter son nouvel album “Rap Machine”. Côté Madeleine, le Belge Benjamin Schoos se produit devant un public limité, de quoi renforcer l’intimité de son spectacle.
Jeudi. A la file indienne pour avoir accès à la Place des Palais. Fouille des sacs oblige, les filles attendent bien plus longtemps que les hommes, ce qui suscite quelque énervement chez ces dames. Pas possible d’entrer avec un appareil photo ? Première nouvelle, alors que le festival est déjà bien entamé. La situation semble d’autant plus absurde que la plupart des téléphones portables en sont équipés. Autre source de plaintes parmi les spectateurs : les toilettes payantes. Inadmissible selon certains ! Mais le papier et le savon en abondance ne sont pas pour déplaire. Pas plus que les prestations enflammées des Ting Tings, des Subs et de Basement Jaxx.
  • Disiz
    Disiz retrouve son public
  • Première date belge de la Tournée 2015 pour l'album "Rap Machine"
  • Benjamin Schoos
    Benjamin Schoos met son public en orbite avec son titre "visiter la lune"
  • Le triangle pour signe de ralliement, les Subs électrisent la Place des Palais
  • Le Peuple de l'herbe interprète plusieurs titres du dernier opus, Next Level, sorti en novembre 2014
  • Le nom du groupe est inspiré du cannabis, mais aussi du documentaire "Microcosmos : Le Peuple de l'herbe"

Vendredi. Le week-end commence à peine mais les festivaliers acharnés sont déjà épuisés. Skarbone 14 nous casse  les oreilles. Le Peuple de l’herbe rétabli un volume acceptable.

A. D. et C. L.

 

 

Charte des commentaires

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, et utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans en mentionner la source. La rédaction du BBB se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office. Les commentaires sont modérés a priori.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Ce qu’il ne faut pas rater au BSF ce week-end

KID WISE (vendredi 14 août 2015,  22h00, La Madeleine) Ils qualifient leur musique de pop progressive, "à mi-chemin entre la...

Fermer