"/>
plaque signalétique indiquant un emplacement réservé aux personnes à mobilité réduite
31
Août
2016

« Tombés du nid » : poussez la porte du CREB, un centre d'accueil pour enfants polyhandicapés.

« Tombés du nid » : poussez la porte du CREB, un centre d'accueil pour enfants polyhandicapés.

31 Août
2016

PODCAST. A la rencontre des enfants « dont personne ne veut »

En Belgique on estime qu’1 à 2 % des enfants naissent avec un polyhandicap. Ceux-ci présentent des lésions cérébrales importantes qui induisent un retard mental conséquent, mais aussi des difficultés motrices, ainsi que d’autres handicaps sensoriels associés (troubles visuels, auditifs, respiratoires).

« Ce sont des enfants dont personne ne veut finalement. Ils ne sont pas scolarisables » explique une éducatrice du CREB (Centre de rééducation de l’enfance à Bruxelles). Chaque enfant demande en effet des soins particuliers, une prise en charge constante et adaptée à ses besoins. Ces enfants sont tout à fait dépendants de leur entourage.

A Bruxelles, il existe trois lieux qui accueillent ces enfants polyhandicapés. Magaly Briffoz et Maïli Bernaerts ont poussé la porte du CREB, centre de jour bruxellois qui accueille 28 enfants polyhandicapés, âgés de zéro à 16 ans. Par le biais d’un reportage sonore, elles tentent de comprendre comment entrer en relation avec ces enfants qui ne savent pas s’exprimer par les mots.

En privilégiant les témoignages d’acteurs de terrain et en laissant entendre ces enfants qui ont rarement droit au chapitre dans les médias, l’objectif du reportage est d’informer sur la réalité des centres et des difficultés de la prise en charge du polyhandicap.

Charte des commentaires

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, et utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans en mentionner la source. La rédaction du BBB se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office. Les commentaires sont modérés a priori.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Suske le moustachu, un bruxellois qui tient au folklore de sa ville
Suske, le moustachu certifié 100% bruxellois

Il est bruxellois pure souche, un « echt brusseleir » comme on dit. Il s’appelle Francis, mais tout le monde le surnomme...

Fermer