"/>

Louis Van Ginneken

Louis Van Ginneken
Décrit comme le prochain Cartier-Bresson par une grand-mère dont l’objectivité est toute relative, je m’essaye humblement à et me passionne fortement pour la photographie depuis quelques années déjà. J’aime la liberté qu’apporte ce média, la brèche dans laquelle il permet de se faufiler, entre montrer et interpréter, présence et invisibilité. Mon engouement pour l’image, combiné à un intérêt pour les gens et ce qu’ils ont à raconter, me pousse chaque jour un peu plus certainement vers le photojournalisme. Curieux devant l’éternel, le journalisme me permet(tera) d’assouvir ma passion : capturer par les mots ou par l’image ce qui me captive, c’est-à-dire à peu près tout.