07
Août
2017

La mobilisation s’organise pour obtenir la libération de Loup Bureau, journaliste indépendant, étudiant à l’IHECS et membre ponctuel de notre rédaction.

La mobilisation s’organise pour obtenir la libération de Loup Bureau, journaliste indépendant, étudiant à l’IHECS et membre ponctuel de notre rédaction.

07 Août
2017

#FreeLoupTurkey : plus de 12.000 signatures pour la pétition demandant la libération de Loup Bureau

« Libérez Loup Bureau. » Le message de la pétition en ligne, lancée ce lundi 7 août sur Change.org par les proches du journaliste indépendant français, ne peut être plus clair. Incarcéré à Sirnak depuis le 26 juillet, il est accusé par les autorités turques d’assistance à une organisation terroriste. En cause, un reportage réalisé en 2013 pour TV5 Monde, auprès des combattants kurdes en Syrie (YPG), une organisation considérée comme terroriste par la Turquie.

« Loup Bureau n’a fait qu’exercer son métier de journaliste dans une zone de conflit où la répression envers la presse est de plus en plus violente », déclare sa famille, ses amis et ses collègues dans la pétition. Un constat confirmé par son avocat Me Martin Pradel, dans une interview accordée à Télérama : « L’acte d’accusation que j’ai pu lire ne fait état que du reportage – on ne lui pose d’ailleurs que des questions sur cela. À aucun moment une organisation armée n’est citée. »

Une situation inquiétante

Loup Bureau est le troisième journaliste français détenu en moins d’un an, après le reporter Olivier Bertrand (Les Jours) et le photojournaliste Mathias Depardon, libéré en juin 2017. À la différence de ces deux confrères, Loup Bureau est officiellement inculpé : « Associer journalisme et terrorisme est un cap qui a été officiellement franchi. C’est extrêmement inquiétant », déclare Me Martin Pradel à Télérama.

Et d’expliquer ensuite le but d’une mobilisation collective : « D’abord parce que Loup sait ce qu’il se passe en France car son avocat lui parle. S’il y a mobilisation, il le saura et il en a besoin, car il vit des heures difficiles. Mais elle est aussi essentielle car il faut absolument signifier à notre chef de l’Etat que les Français le regardent. Il faut qu’il comprenne qu’il doit absolument intervenir pour la situation de ce journaliste français. (…) Ses avocats et ses juges ne pourront rien faire tant que Macron et Erdogan ne se seront pas parlé. »

Plus de 8.000 signataires

La pétition, qui recueillait plus de 12.000 signatures mardi à la mi-journée, émane du comité de soutien à Loup Bureau créé le 5 août. Une page Facebook informe en temps réel sur l’évolution de la situation et les actions de mobilisation mises en place. Une campagne Twitter #FreeLoupTurkey a également été lancée.


Parce que la liberté d’expression est un droit fondamental et que le journalisme n’est pas un crime, la rédaction du Bruxelles Bondy Blog s’associe au comité de soutien #FreeLoupTurkey pour demander la libération de Loup Bureau et vous invite à signer la pétition. Nous vous invitons également à soutenir la campagne #FreeThemAll en soutien aux 164 journalistes turcs actuellement détenus en Turquie pour avoir exercé leur métier.

Jonathan Hauvel, rédacteur en chef adjoint
Jean-François Raskin, directeur de la publication

Charte des commentaires

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, et utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans en mentionner la source. La rédaction du BBB se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office. Les commentaires sont modérés a priori.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Gregory Porter à Esperanzah! 2017
Gregory Porter, archange de l’amour à Esperanzah! 2017

Vendredi 4 août 2017. 23 heures. Cadre somptueux de l’abbaye de Floreffe. Le soulman Gregory Porter entre sur la scène...

Fermer