"/>
affiche du brussels beer project
13
Mai
2015

Une dégustation des produits du Brussels Beer Project est organisée à la cafétéria de l'Ihecs.

Une dégustation des produits du Brussels Beer Project est organisée à la cafétéria de l'Ihecs.

13 Mai
2015

Une microbrasserie s’invite lors de la Nuit des médias

Un nouveau projet investit la cafétéria de l’Institut des hautes-études des communications sociales. La section ASCEP (Animation socio-culturelle et éducation permanente) ont construit un bar à bières spéciales. Lors de la Nuit des médias, ils veulent faire découvrir une microbrasserie bruxelloise : le Brussels Beer Project (BBP).

Le Brussels Beer Project est une initiative lancé en juin 2013 par un groupe de jeunes Bruxellois. Comme bien d’autres, Sébastien et Olivier avaient pour rêve de créer leur propre bière. Ils rencontrent deux brasseurs, Yves et Antoine, qui se joindront à leur équipe, enivrés par l’envie d’avoir leur propre bière. La torréfaction de leurs idées, le mélange de leurs personnalités et le brassage de leurs expériences vont fermenter jusqu’à la naissance, non pas d’un breuvage dorée, mais d’un concept. Au centre de celui-ci : la cocréation.

Les quatre jeunes entrepreneurs ont réussi à s’entourer d’une communauté d’amateurs et de professionnels qui s’agrandit au fur et à mesure des dégustations proposées par le BBP. Cette communauté est invitée lors de soirées dégustatives pour élire le meilleur des quatre premiers prototypes brassicoles : Alpha, Beta, Gamma et Delta.

Des bières au goût du public

C’est à l’aide d’une première campagne de financement participatif que les entrepreneurs ont pu commercialiser le gagnant des quatre prototypes, la Delta et ses deux petites sœurs, la Dark sister et la Grosse bertha. De la blonde à la Stout, les créateurs du BBP ont réussi à garder une qualité de produits et une diversité dans les goûts, si bien qu’ils sont d’ores et déjà reconnus par les professionnels, tel Fabrizio Buccella, zytologue.

« Via la cocréation nous visons à une diversité de produits qui veulent surprendre son public par ses inspirations internationales tout en gardant le savoir-faire belge », explique Olivier De Brauwere, co-fondateur.

Leur deuxième session de crowdfunding (financement par la foule) s’est clôturée en février 2015. Avec celle-ci, BBP a récolté assez d’argent pour construire une microbrasserie dans le centre de la capitale bruxelloise. Jusqu’àlors, la Delta était fabriquée à la « Brouwerijanders », une brasserie partagée en périphérie de Bruxelles. BBP gardera toujours une production dans la brasserie partagée et utilisera sa microbrasserie bruxelloise pour ses nouvelles créations. Leur dernière création, la Babylone, une bière créée à partir de pain recyclé, a soulevé un raz-de-marée médiatique.

« Merci à Reuters ! Babylone voyage de Malaisie jusqu’au Mexique. En route pour plus de pain recycler, plus de création d’emplois et de grandes bières », écrivait le Brussels Beer Project sur sa page Facebook.

Le BBP à l’Ihecs

La section ASCEP de l’Ihecs a établi un partenariat avec le Brussels Beer Project afin de faire découvrir des bières typiquement bruxelloises. Mais la force de ce bar à spéciales réside dans la présence d’une personne, un zytologue, présent ce soir à 19h30.

« Je veux faire découvrir au grand public la gestuelle, le langage et le vocabulaire qui existe autour de la bière. Tout comme le vin, il y a des codes dans la dégustation d’une bière », déclare Fabrizio Bucella, également œnologue et professeur de sciences à l’ULB.

Fabrizio guidera les intéressés dans son monde alambiqué, entre le malt et l’orge, à la découverte du quatuor du Brussels Beer Project.

Bar à bières spéciales, ouvert à partir de 14 heures, à la cafétéria (rez-de-chaussée), bâtiment de l’Etuve à l’Ihecs. Dégustation de bières avec un zytologue à 19h30.

 

Charte des commentaires

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, et utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans en mentionner la source. La rédaction du BBB se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office. Les commentaires sont modérés a priori.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Le Cabinet fait peau neuve à l’occasion de la Nuit des médias

« Le cabinet, c’est un média pour les étudiants, fait par les étudiants », dixit Capucine Chandon, ex-rédactrice en chef...

Fermer