"/>
Dortoir pour SDF de l'ASBL Pierre d'Angle
16
Nov
2016

Au lendemain du lancement du Plan Grand Froid, rencontre avec Damien Trussart de l'ASBL Pierre d'Angle.

Lits dans lesquels les SDF de l'ASBL Pierre d'Angle peuvent venir se reposer (Photo : A. Hansez)

Au lendemain du lancement du Plan Grand Froid, rencontre avec Damien Trussart de l'ASBL Pierre d'Angle.

16 Nov
2016

“Il n’y a pas assez de places dans les centres d’accueil”

Après avoir entendu parler du Plan Grand Froid dans la presse,  j’ai voulu aller voir de mes propres yeux comment se déroule l’accueil des sans-abris sur le terrain. Je me suis rendue dans le centre Pierre d’Angle, pour y rencontrer Damien Trussart, éducateur. Ce Bruxellois de 32 ans travaille au sein de l’ASBL depuis 6 ans. Muni d’un diplôme d’éducateur A2, Damien a tout d’abord travaillé dans le domaine psychiatrique jusqu’en 2010. En janvier 2011, il intègre l’équipe de l’association.

« J’aime beaucoup le social, j’aime aider les gens, leur apporter de la joie et leur proposer une écoute attentive », déclare-t-il. Son rôle au sein de l’ASBL, c’est d’accueillir les sans-abris et de les écouter. Fondée en 1987 par des citoyens soucieux du sort des sans-abris, Pierre d’Angle est une ASBL pour sans-abris qui ne ferme jamais ses portes. Tout au long de l’année, elle offre un hébergement pour la nuit et un accueil de jour pour prendre une douche ou faire une sieste. Pour intégrer le centre, pas de condition, si ce n’est être majeur.

Respecter la vie privée des sans-abris

L’anonymat, c’est une des valeurs de Pierre d’Angle, c’est pourquoi, les responsables de l’ASBL ne m’ont pas autorisée à aller à la rencontre des personnes qui viennent chercher refuge au sein de la structure Pierre d’Angle. Les sans-abris se trouvaient dans la pièce jouxtant celle où j’ai rencontré Damien Trussart, mais pas question de les déranger. Ils étaient là pour se reposer ou se laver.

Les éducateurs, eux non plus, ne se permettent pas de poser des questions aux personnes qu’ils hébergent. C’est aux sans-abris d’aller vers les éducateurs s’ils ont besoin d’une oreille attentive. Damien travaille aux côtés de huit autres éducateurs qui se relayent pour offrir un accueil permanent.

Photo de Damien Trussart

Damien Trussart, éducateur à l’ASBL Pierre d’Angle

Il faut régulièrement refuser d’accueillir des personnes

Il soulève aussi le problème du manque de places au sein des centres d’accueil, il arrive que Pierre d’Angle doive refuser des personnes pour l’accueil de nuit. « Je me rappelle d’une soirée où 145 personnes s’étaient présentées devant notre porte ; nous avions dû en refuser 97 », explique-t-il.

En effet, si à 20h plus de 48 personnes se présentent devant la porte, ils procèdent à un tirage au sort. Pour eux, c’est le système le plus équitable. Pour les personnes refusées, une réorientation est proposée, ce qui n’est pas toujours possible à l’heure actuelle.

 

Plan Grand Froid : près de 1300 lits à Bruxelles

Lancé ce lundi 14 novembre, le Plan Hiver a pour objectif d’offrir 1283 lits à Bruxelles, soit 970 places supplémentaires, par rapport au reste de l’année. Le plan hiver est en application jusque fin avril 2017. Ces places sont mises à disposition par le Centre Ariane, l’ASBL Pierre d’Angle et le Samu Social. Certains centres offrent des repas chauds le soir et un petit-déjeuner le matin, ainsi qu’un accès aux sanitaires et un soutien psychosocial.

Charte des commentaires

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, et utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans en mentionner la source. La rédaction du BBB se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office. Les commentaires sont modérés a priori.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
A la recherche des jeunes lors de la manifestation des militaires

En pensant à la manifestation des militaires par rapport à l’augmentation de l’âge de la pension, entre autres, je me...

Fermer