"/>
Stade Roi Baudoin
26
Fév
2016

Une nouvelle plateforme de crowdfunding pour soutenir financièrement les sportifs belges en mal de subsides.

Photo : Noémie Lins

Une nouvelle plateforme de crowdfunding pour soutenir financièrement les sportifs belges en mal de subsides.

26 Fév
2016

Rising Track : du crowdfunding sportif à la belge

« Rising Track » est une nouvelle plateforme de financement participatif entièrement dédiée au sport. Lancée en février dernier par des Bruxellois, elle permet de soutenir les sportifs belges. Le principe est simple : il y a d’une part les « risers » et, d’autre part, les « trackers ».

Les « risers » sont les sportifs qui créent une campagne de crowdfunding. Ils peuvent être amateurs ou professionnels. Les clubs ainsi que les fédérations peuvent également proposer leur projet.

Les « trackers » quant à eux sont les donateurs qui offrent un soutien financier aux risers en échange d’un cadeau. La campagne de financement s’étale sur une période de minimum 30 jours et maximum 40 jours. Jusqu’à présent, trois sportifs individuels et une équipe ont déjà lancé leur projet. Parmi eux, Damien Broothaerts, athlète belge, récolte de l’argent afin de participer aux Championnats d’Europe d’Amsterdam en juillet et aux Jeux Olympiques de Rio en août.


Une telle initiative révèle néanmoins un réel problème de financement dans le sport. Puisqu’elle permet aux sportifs de pallier le manque de subsides publics. « C’est dommage que les sportifs doivent se retourner vers ce genre de financement et surtout qu’ils ne puissent pas trouver, dans le public, les soutiens nécessaires », explique Fabien Watteyne, collaborateur au cabinet d’Alain Courtois, Premier échevin et échevin des Sports de la Ville de Bruxelles.

Au niveau de la Ville de Bruxelles, les sportifs professionnels ne sont pas directement soutenus financièrement. Le budget de la commune prévu pour le domaine du sport est plus orienté vers le local. À cet effet, différents moyens sont mis en œuvre pour promouvoir le sport pour tous. « Que ce soit la Ville de Bruxelles ou une autre commune, l’objectif premier est la promotion de la pratique sportive chez les jeunes », précise Fabien Watteyne. Ainsi, les chèques-sports d’un montant de 100€ permettent par exemple, à des familles à faible revenu, d’inscrire leurs enfants dans le sport de leur choix.

Prosport pour soutenir les sportifs bruxellois

Et si le crowdfunding ne suffit pas, les sportifs bruxellois peuvent se tourner vers Prosport. L’association travaille en collaboration avec le Service des Sports de la Ville de Bruxelles. Outre la gestion des évènements au stade Roi Baudoin, l’ASBL a pour mission de soutenir financièrement les sportifs qui participent à des championnats à l’étranger. Un moyen supplémentaire qui permet de développer les qualités sportives des talents bruxellois. « Le taekwondo est une discipline où les Bruxellois sont très doués en général. Ils doivent donc souvent participer à des tournois et cela correspond à des budgets de 4000 à 5000€. L’ASBL les aide financièrement, mais cela reste une solution ponctuelle », ajoute Fabien Watteyne. Une telle association permet d’ailleurs à des jeunes issus des quartiers défavorisés de pratiquer un sport et, pourquoi pas, rêver de Jeux Olympiques dans leur domaine de prédilection.

Charte des commentaires

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, et utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans en mentionner la source. La rédaction du BBB se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office. Les commentaires sont modérés a priori.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Théâtre 140
La diversité entre en scène

Les répétitions générales, c’est l’occasion de mettre une dernière couche de vernis à un tableau déjà bien composé. C’est aussi...

Fermer