"/>
02
Oct
2018

Entretien cinéma avec Bettina Oberli, réalisatrice du long métrage "Le vent tourne", en avant-première au FIFF 2018.

Entretien cinéma avec Bettina Oberli, réalisatrice du long métrage "Le vent tourne", en avant-première au FIFF 2018.

02 Oct
2018

“S’il y a un message, c’est qu’on ne peut pas sauver la planète seul”

Le premier long métrage francophone de Bettina Oberli dévoile l’émancipation de Pauline. Avec son mari, Alex, elle développe un projet : celui d’une exploitation agricole autonome, leur permettant de vivre en autarcie, dans le Jura. Alors que le couple se dédie entièrement à sa ferme, un évènement vient bouleverser leur quotidien. Ensemble, ils décident d’installer une éolienne dans leur jardin pour récolter leur propre énergie. Galina et Samuel entrent dans la bulle qu’avait créé le couple. Pauline découvre alors de nouvelles sensations et son cheminement la révélera à elle-même. 

« Le vent tourne » comme son titre l’indique, c’est une histoire de chavirement, de renversement de situation. Une série de questionnements s’offrent au téléspectateur à travers un film qui dénonce les problèmes environnementaux actuels, sans pour autant proposer de solutions radicales.

Bettina Oberli, la réalisatrice, nous dévoile sa vision des différents personnages et de leurs dilemmes. 

Charte des commentaires

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, et utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans en mentionner la source. La rédaction du BBB se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office. Les commentaires sont modérés a priori.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
L’amour fraternel au coeur du film “Chien de garde”

Pour son premier long métrage Chien de garde, la réalisatrice québécoise Sophie Dupuis débarque au Festival international du film francophone...

Fermer