"/>
16
Mar
2018

L'avenir des médias questionne toutes les rédac. Mais les journalistes restent optimistes quand on leur demande de résumer tout ça.

Armés d'un tableau noir, nous avons demandé aux professionnels des médias de nous donner leur vision de l'avenir de leur métier.

L'avenir des médias questionne toutes les rédac. Mais les journalistes restent optimistes quand on leur demande de résumer tout ça.

16 Mar
2018

Un mot pour décrire le journalisme de demain

La pression dans les salles de rédactions se fait de plus en plus ressentir avec les restructurations successives, les restrictions budgétaires ou encore l’arrivée des nouvelles technologies qui accélèrent les rythmes de production. Les réseaux sociaux reconfigurent le paysage de l’information. Le journaliste doit relever de nombreux défis : contrôler la diffusion de ses contenus sur différentes plateformes, financer la production d’informations de qualité et enfin innover, tant au niveau organisationnel qu’au niveau du contenu.

Cette période incertaine peut donner le tournis. Vers où allons nous ? A quelles innovations devons-nous être attentifs en tant que futurs journalistes ? Une réponse nous revient souvent : « c’est vous, jeunes journalistes, qui allez définir le futur du métier ». Ca nous fait une belle jambe ! C’est pourquoi nous avons voulu sonder des professionnels issus d’univers variés lors des Assises du journalisme de Tours.

Alors, en un mot ? Comment voient-ils l’avenir de leur profession ?

Charte des commentaires

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, et utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans en mentionner la source. La rédaction du BBB se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office. Les commentaires sont modérés a priori.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Les créations de médias, délire de journaliste ou réel besoin ?

L’innovation est à la mode. Tous les jours, de nouvelles start-up aux multiples idées voient le jour. Si le journalisme...

Fermer