"/>
14
Avr
2017

Les mouvements citoyens ont le vent en poupe. Au sein de cet élan participatif, Une tout autre école met en lien les porteurs d'initiatives éducatives locales.

Avec "École en colère", "Une tout autre école" fait partie des mouvements citoyens participatifs centrés sur l'éducation mobilisant le plus volontaires.

Les mouvements citoyens ont le vent en poupe. Au sein de cet élan participatif, Une tout autre école met en lien les porteurs d'initiatives éducatives locales.

14 Avr
2017

Une tout autre école : le participatif au service de l’éducation

Quand la journée de travail se termine, la réunion d’Une tout autre école (UTAE) peut commencer. Il est 19h30 lorsque les différents participants de cette réunion “initiative” arrivent dans la petite salle en plein centre de Namur. Ils viennent de Bruxelles, de Charleroi ou de Liège et ont tous fait le déplacement pour assister à cette session afin d’apporter leur pierre à l’édifice. Au total, huit personnes répondent présentes. Professeure retraitée, animateur dans un service d’aide en milieu ouvert ou encore ancien parlementaire, ils ont tous à cœur de faire vivre le projet et la vision d’UTAE.

“Une tout autre école, ce n’est pas un label”

Les motivés présents ne sont pas tous impliqués depuis longtemps dans le projet. Et pour certains, il reste encore difficile à expliquer. À la question “c’est quoi Une toute autre école ?”, il semble plus aisé de lister ce qu’elle n’est pas. “Une tout autre école, ce n’est pas un label. Nous ne sommes pas des experts qui décident et filtrent quels projets sont intéressants et lesquels doivent être abandonnés“, avance Anne, présente à la réunion. Un autre renchérit : “Le mouvement n’a pas non plus pour vocation d’influencer la politique. Il ne prendra, par exemple, jamais part à des négociations sur le Pacte d’excellence.” Au final, c’est Nadine, la coordinatrice de la réunion, qui conclut : “Réseauter et mettre en lien des gens qui ont eu des initiatives de terrain ou qui proposent des pédagogies nouvelles, c’est ça la mission que se donne le mouvement Une tout autre école.

réunion Une Tout Autre Ecole

Débat lors de la réunion initiative du mouvement Une tout autre école.

La réunion de ce soir a pour but de donner suite à la grande journée des initiatives du 20 novembre dernier. Cet événement, en plein centre de Saint-Gilles, avait drainé plusieurs centaines de curieux et permis de répertorier de nombreuses initiatives locales. Présentées par des directeurs d’écoles, des professeurs ou des collectifs, les propositions étaient nombreuses : écoles citoyennes, écoles auto-gérées, refonte du cours d’histoire, classes verticales indépendantes, apprentissage par le corps et les émotions… Les différentes propositions sont désormais visibles sur le site d’Une tout autre école. Et peuvent ainsi inspirer de nouvelles initiatives.

Victor Seghin

Dossier spécial “démocratie participative”

La démocratie participative peut-elle offrir une piste sérieuse de renouveau politique ? Qui touche-t-elle ? Que proposent, d’une part, les nouveaux acteurs et, d’autre part, les partis traditionnels comme réflexions ? Le Bruxelles Bondy Blog répond à toutes ces questions.

Pour en savoir plus, consulter le dossier

Charte des commentaires

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, et utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans en mentionner la source. La rédaction du BBB se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office. Les commentaires sont modérés a priori.

Les commentaires sont fermés.

Lire les articles précédents :
Alain Willaert : “Le milieu associatif subventionné a du mal à garder une parole libre”

Des marches organisées par "Acteurs des Temps Présents" aux débats animés de "Nuit Debout", les nouveaux mouvements sociaux mobilisent davantage...

Fermer