"/>
Amandine Peignois fait un shooting
28
Mar
2017

Amandine Peignois, étudiante en communication, est passionnée par l'écriture. The Sparkle Flake, son blog, en témoigne depuis deux ans.

Amandine Peignois fait chaque semaine des shootings destinés à la création de ses articles. ©Martin Tissot

Amandine Peignois, étudiante en communication, est passionnée par l'écriture. The Sparkle Flake, son blog, en témoigne depuis deux ans.

28 Mar
2017

Beauté, mode et bons plans : la recette du succès d’Amandine Peignois

Amandine Peignois, étudiante en première année de bachelier en communication à l’IHECS, est une passionnée de mode. Avant de faire de la communication, elle a entrepris des études de stylisme qu’elle a d’ailleurs préféré écourter. Jeune femme de 21 ans, elle est totalement engagée sur internet avec son propre site « The Sparkle Flake » ainsi que son compte Instagram. Nous l’avons rencontrée pour vous.

« C’était un jour férié et je n’avais rien à faire »

Le 1er mai 2015, Amandine, alors âgée de 19 ans, décide de lancer son blog. Passionnée d’écriture, elle avait l’ambition d’écrire un bouquin : « Mais faute de temps et de patience, je me suis dit que j’allais faire quelque chose de plus simple. Vu que j’adorais la mode, c’était un bon plan d’allier l’écriture à ma passion pour la mode. » C’est alors à partir de septembre 2015 qu’Amandine commence réellement à alimenter son site.

Sit The Sparkle Flake

Le site est créé depuis deux ans et attire de nombreux internautes.

« Au départ, c’était juste une sorte de distraction, un passe-temps, une passion. Certains vont à la danse. Moi ? J’écris. »

La particularité d’Amandine est, comme elle le dit elle-même, de proposer à ses abonnés sa vision de la mode, ses bons plans comme de bons restaurants en Belgique, mais aussi ses divers voyages. Elle ajoute : « Mon blog se focalise en premier lieu sur tout ce qui touche à la mode. J’y présente mes looks ainsi que mes différents achats. J’aime tout particulièrement présenter aussi mes articles beautés, les derniers produits sortis, mes coups de cœur, ma routine maquillage,… Mais ce que je préfère est de faire découvrir à mes abonnés mes voyages. C’est devenu un automatisme à tel point que lorsque je fais un voyage, j’écris sur la destination. »

Un quotidien qu’Amandine transmet à ses internautes

Amandine aime faire des shootings

Amandine aime partager avec sa communauté ce qu’il se passe dans son quotidien. © Mazarine Eggerickx

Le choix du sujet de ses articles est souvent anodin. Elle explique qu’elle fait des shootings chaque semaine avec un look différent. Ce n’est qu’une fois qu’elle découvre le résultat en image qu’une idée de sujet pour un article lui vient à l’esprit. Pourtant, c’est souvent grâce à son quotidien qu’elle trouve ce qu’elle veut partager avec sa communauté : « Je parle souvent des choses qui me concernent en ce moment, ou de ce qui m’est arrivé, des anecdotes,… Par exemple, si je mets une tenue colorée, je vais expliquer comment porter les couleurs, comment respecter la colorimétrie, etc. » Amandine réalise des articles tantôt explicatifs sur sa vie quotidienne, tantôt axés sur l’humeur.

Hyperconnectée

Pour avoir la meilleure relation possible avec ses internautes, Amandine essaye de poster un article, au minimum, chaque semaine. Mais elle s’est rendue compte d’une chose : « Avant, je m’obligeais à respecter une certaine régularité mais maintenant, je publie selon mon envie. Bien entendu, je n’abandonne pas mes abonnés pendant deux ou trois semaines. » Dorénavant, la jeune femme publie une à deux fois par semaine, excepté lors de périodes où ses études lui demandent beaucoup de boulot. Amandine ne partage pas son quotidien que sur son blog, elle le fait aussi sur son compte Instagram qui compte aujourd’hui plus de 18 000 abonnés. Elle est quasiment présente chaque jour sur ce réseau.

Instagram The Sparkle Flake

Le compte Instagram d’Amandine compte aujourd’hui plus de 18 000 abonnés.

« Ce sont un peu comme des “amis”. Même si tout cela se passe derrière un ordinateur, c’est quand même une forte relation ».

En commençant son blog, Amandine n’avait pas de cible particulière. Cependant, elle était consciente d’attirer une population jeune, de son âge. Sa communauté, aujourd’hui, se situe principalement entre 16 et 25 ans. « Étant donné que j’ai 21 ans, je pense que les personnes de cette tranche d’âge-là arrivent à s’identifier dans mes propos », confie-t-elle. La jeune femme construit une relation privilégiée et de proximité avec ses internautes : « J’essaie d’être au maximum présente pour eux, de répondre à leurs questions. Au final, ce sont un peu comme des “amis”. Ils sont là, tous les jours, à me suivre et à m’envoyer des messages. Même si tout cela se passe derrière un ordinateur, c’est quand même une forte relation. »

Un blog, une fierté, un avenir

Du haut de son mètre septante, Amandine est fière d’être arrivée là où elle en est aujourd’hui. Elle confie : « Je ne m’en vante pas mais je ne m’imaginais pas que mon blog allait autant décoller et que j’aurais autant d’abonnés. Je suis extrêmement contente de ce qui m’arrive et je ne compte pas m’en arrêter là » La jeune femme a de nombreuses ambitions pour le futur mais celle qu’elle voudrait le plus réaliser est la création de sa propre marque de vêtements à l’aide de son blog, tout en poursuivant ses études de communication.

Charte des commentaires

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, et utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans en mentionner la source. La rédaction du BBB se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office. Les commentaires sont modérés a priori.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Pédagogie Montessori : une éducation pas seulement réservée aux riches

Aujourd'hui en Belgique francophone, et plus particulièrement à Bruxelles, des écoles qui appliquent la fameuse pédagogie Montessori se mettent en place....

Fermer