"/>
Musée du tram, à Bruxelles
29
Juin
2015

Balade interactive à travers les lieux qui fondent l'âme de Bruxelles.

Le musée du transport urbain bruxellois marque le paysage de Woluwé. - Photo : Bruxelles Bondy Blog

Balade interactive à travers les lieux qui fondent l'âme de Bruxelles.

29 Juin
2015

“Bruxelles en 16 lieux”, un parcours interactif sur les traces de l’identité locale

Depuis début juillet, la rédaction du Bruxelles Bondy Blog vous fait découvrir Bruxelles sous un nouvel angle. Pour cela, un parcours interactif a été créé. Celui-ci fait escale dans 16 lieux qui fondent à leur manière l’identité de la ville. Tous les lundis, et ce jusque fin septembre, un reportage dans un nouvel endroit vous sera révélé.

Le musée du tram, un dépôt à travers le temps

Tramway hippomobile

Le tramway hippomobile est une des pièces rares du musée du transport urbain bruxellois. – Photo : Bruxelles Bondy Blog

Le musée du transport urbain bruxellois, plus couramment appelé “Musée du tram”, est un lieu d’histoire, mais pas seulement. C’est aussi un carrefour de rencontre entre le passé et le présent des moyens de locomotion de Bruxelles.

Voir le long format “Le musée du tram, un dépôt à travers le temps”

 

Charte des commentaires

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, et utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans en mentionner la source. La rédaction du BBB se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office. Les commentaires sont modérés a priori.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Marry Jordens dans un véhicule de la STIB
« Je me verrais bien dans les chaussures de mon patron »

Elle se voit déjà en haut de l’affiche. Pour l’instant, Marry Jordens est la femme forte derrière le volant du bus...

Fermer