"/>
Le Manneken Pis, symbole belge, habillé en Adolphe Sax
19
Fév
2017

Rencontre avec Gonzague Pluvinage, conservateur du nouveau musée dédié à la garde-robe du plus petit ketje bruxellois.

Symbole bruxellois par excellence, Manneken Pis possède pas loin de 1000 costumes, dont celui d'Adolphe Sax (CC BY-SA 4.0)

Rencontre avec Gonzague Pluvinage, conservateur du nouveau musée dédié à la garde-robe du plus petit ketje bruxellois.

19 Fév
2017

Dans la garde-robe du Manneken Pis

Du début du 17ème siècle jusqu’à la Première Guerre mondiale, Manneken Pis, symbole typiquement belge, ne comptait qu’un seul costume, offert par la famille royale ou la ville de Bruxelles. Le “ketje” était vêtu quatre fois par ans pour les grandes fêtes populaires. À l’époque, il constituait un véritable message politique : les Bruxellois avaient choisi le petit garçon en bronze pour les représenter et ils refusaient leur symbole officiel, à savoir Saint-Michel.

Aujourd’hui, la statue est habillée plus de 130 jours par ans, avec environ 965 costumes. Manneken Pis reçoit également environ 20 costumes par an, de quoi venir agrémenter son dressing, déjà bien fourni. Gonzague Pluvinage, conservateur de la garde-robe du petit homme de bronze, nous explique ce qu’on retrouve dans le tout nouveau musée en l’honneur du symbole bruxellois. Entre autres : costumes, explications sur la fabrication de ceux-ci et folklore.

Charte des commentaires

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, et utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans en mentionner la source. La rédaction du BBB se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office. Les commentaires sont modérés a priori.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Un senior suit un cours
Retour sur les bancs de l’école pour les seniors

Isolement, exclusion, solitude, dépression : autant de mots qui peuvent ressortir lorsque l’on parle de la place des seniors dans...

Fermer