07
Nov
2014

Une moustache contre le cancer ! Le concept est simple : verser l’argent que l'on ne dépense pas en rasage à la recherche.

Une moustache contre le cancer ! Le concept est simple : verser l’argent que l'on ne dépense pas en rasage à la recherche.

07 Nov
2014

Des poils contre le cancer

Une moustache contre le cancer !

Camille Charlier (à gauche) a récolté près de 700 euros lors d’une soirée Movember.

Se raser, tailler sa barbe, s’épiler les jambes représente un sacré budget. Finalement, si tout le monde économisait cet argent pendant le mois de Novembre, peut-être pourrait-on soutenir la recherche et faire avancer la prévention contre le cancer. C’est le pari de deux organisations : Movember et No Shave November.

« Movember est né dans à un bar en Australie en 2003, à l’initiative de 30 amis qui voulaient agir de manière ludique pour la santé masculine. Les fondateurs sont encore toujours actifs au sein de l’organisation », explique Amélie Rombauts, chargée de la communication pour Movember Belgium. A côté de ces actions capillaires, Movember propose à ses Mo Bros et Mo Sistas – les participants masculins et féminins – de récolter des dons et de faire de la publicité pour ce programme via, par exemple, l’organisation d’évènements. Camille Charlier, étudiante bruxelloise, raconte : « J’étais en Erasmus en Hongrie. On voulait avoir un projet caritatif. Là-bas, Movember est assez peu connu et on en a profité. On a organisé deux soirées, avec plusieurs actions de sensibilisation. En tout, on a récolté environ 700 euros ».

Autre association, mais projet similaire, No Shave November est, pour sa part, né un jour d’automne 2009 dans l’esprit de Rebecca Hill, une américaine. Son objectif déclaré est « d’augmenter la sensibilisation, d’attirer l’attention sur les poils et de les laisser pousser à l’état sauvage. Poils que perdent de nombreux patients atteints de cancer ».

Allier fun et objectifs caritatifs

Movember et No Shave November rencontrent un succès dans le monde, comme en témoigne Sébastien St-Michel Boisvert, un participant canadien : « Je suis intéressé par tout mouvement ayant des objectifs qui ne sont pas financiers mais axés sur l’humain, sur l’amélioration du monde, etc. Et puis, c’est assez cool de se laisser pousser la barbe ! ». Selon Amélie Rombauts, « jusqu’à présent, 4 millions d’hommes se sont laissés pousser la moustache de par le monde ». Une situation parfaite pour que la lutte contre le cancer reprenne du poil de la bête.

Le Bruxelles Bondy Blog a rejoint le mouvement et nos journalistes vont se laisser pousser barbe et poils. Alors n’hésitez à vous inscrire sur http://be.movember.com/fr/?home et à soutenir notre équipe « IHECS » pour contribuer à notre action.

Charte des commentaires

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, et utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans en mentionner la source. La rédaction du BBB se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office. Les commentaires sont modérés a priori.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
La culture bruxelloise en danger

Le jeudi 23 octobre, on apprenait que le secteur de la culture à Bruxelles sera mis à mal par le...

Fermer