22
Jan
2015

L’équipe de La Maraude et ses bénévoles, partent toute l’année à la rencontre des sans-abris. Une initiative communale fragile.

Jean Michel Serel, agent communale de la Maraude de Saint-Josse. Photo : Elisabeth Evrard

L’équipe de La Maraude et ses bénévoles, partent toute l’année à la rencontre des sans-abris. Une initiative communale fragile.

22 Jan
2015

LIEUX D’ACCUEIL. La Maraude, les veilleurs bienveillants de Saint-Josse

L’équipe communale de La Maraude et ses bénévoles, sillonnent Saint-Josse toute l’année. Ils effectuent tous les jours le même parcours afin d’entrer en relation avec les sans-abris du quartier. Après la prise de contact, ils peuvent discuter et évaluer de quel(s) service(s) la personne a besoin.

La Maraude travaille sur trois axes : le médical, le social et le judiciaire. Ils ont des personnes de contact et de confiance dans ces trois domaines. L’équipe tente de relayer les dossiers le plus rapidement possible, ils n’ont pas de mission de suivi.

Une permanence se tient une fois par semaine, dans les locaux communaux de La Maraude.
Toute personne peut venir y chercher conseils et chaleur. Un « repas convivial » y est organisé tous les derniers lundi du mois, ainsi qu’un vestiaire (vêtements mis à disposition) récolté par l’association « les amis de La Maraude ». Des médecins, des avocats et des travailleurs sociaux sont conviés à ces repas, encore une occasion pour les sans-abris de rencontrer des personnes susceptibles de les aider.

Saint-Josse est la seule commune de Bruxelles à employer des agents communaux afin d’aider les plus pauvres, alors que les autres communes s’appuient sur des associations. Cette mission s’inscrit dans le cadre du « service prévention ». Jean-Michel Serel, agent communal de La Maraude, estime que le taux de réussite est de 20 à 30%.

Autrefois, la Maraude s’occupait de l’axe Nord-Midi, mais depuis l’arrivée du bourgmestre Emir Kir, entré en fonction en 2012, la ronde a été réduite à la commune de Saint-Josse. Ce même bourgmestre a décidé de supprimer le repas du nouvel an, bien qu’il ne coûtait rien à la commune.

La Maraude est une initiative communale essentielle mais bien fragile.

 

L’hiver appelle à la solidarité

Quatrième et dernier volet de notre série consacrée aux lieux d’accueil pour les personnes en difficulté à Bruxelles.

Charte des commentaires

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, et utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans en mentionner la source. La rédaction du BBB se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office. Les commentaires sont modérés a priori.

One Response to “LIEUX D’ACCUEIL. La Maraude, les veilleurs bienveillants de Saint-Josse”

  1. lucymercier@outlook.fr' LUCY dit :

    Bonjour,
    Je souhaiterais participer à des maraudes et aider.
    Comment puis intégrer votre asso?
    Lucy

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Nativitas. Photo : Elisabeth Evrard
LIEUX D’ACCUEIL. Nativitas, où la générosité renaît au coeur des Marolles

C’est dans une ambiance paisible que nous sommes accueillis. Il est 11h et les bénévoles préparent le repas et servent...

Fermer