"/>
La première promotion du SenseCube de Bruxelles
12
Fév
2016

Après s’être imposé à Paris et Mexico, l’incubateur d’entreprises sociales et environnementales s’installe à Bruxelles.

Six start-up ont été sélectionnées pour faire partie de la première session du SenseCube Bruxelles.

Après s’être imposé à Paris et Mexico, l’incubateur d’entreprises sociales et environnementales s’installe à Bruxelles.

12 Fév
2016

Le SenseCube, accélérateur de start-up

Dans le local très cosy du quai à la Houille, les jeunes entrepreneurs du SenseCube sont à l’ouvrage. Ce lieu est devenu depuis deux semaines leur quartier général. Il n’est d’ailleurs pas facile de sortir ces « Sensecubees » de leur travail. Ici, pas de temps à perdre, les incubés ont trois mois pour mener à bien leurs projets sociaux ou environnementaux.

Six start-up ont été sélectionnées pour faire partie de la première session du SenseCube Bruxelles. « Nous préférons privilégier la qualité à la quantité » explique Céline Bouton, l’une des trois cofondatrices. Forte de sa réputation construite sur un taux de réussite de 100% dans ses premières versions à Paris et Mexico, l’appel à projets avait réussi à attirer une quarantaine de candidats.

Le défi de cette promotion version belge sera la durée du programme. Alors qu’il dure six mois à Paris et Mexico, il a été réduit à seulement trois mois en Belgique. C’est donc un « stage intensif » comme le souligne BtK. Mais lorsque l’incubation intensive prendra fin, l’accompagnement ne s’arrêtera pas pour autant. « Après cette période de trois mois, nous ne serons pas abandonnés. Nous serons encore suivis sur une période d’au moins neuf mois avant de prendre notre envol. »

Une communauté au service des projets

Ce programme d’aide au développement de start-up est un des produits de la communauté MakeSense. « Cela fait trois ans que nous sommes actifs à Bruxelles et que la communauté se développe », déclare Céline Bouton. « Nous organisions déjà des hold-up et des SenseDrink mais les entrepreneurs sociaux voulaient qu’on aille encore plus loin. Nous avons donc décidé de faire une réplique de SenseCube. »

MakeSense, le gang des idées

MakeSense est une communauté regroupant des personnes prêtes à aider les entrepreneurs sociaux à réaliser leurs défis. Tout le monde peut devenir membre. Les membres actifs de la communauté sont appelés les « gangsters » et les membres passifs « SenseMakers ». Les gangsters peuvent organiser toutes sortes d’évènements tels que les hold-up (des séances de brainstorming d’environ deux heures durant laquelle des bénévoles aident les entrepreneurs sociaux à résoudre leurs problèmes) ou des SenseDrinks.

À travers la communauté MakeSense, le SenseCube leur donne accès à des mentors, coachs et experts dans différents domaines qui viennent partager bénévolement leur expérience. C’est ce que sont venus chercher Jérôme et Raphaël, initiateurs du projet Unite, une plateforme d’entraide entre citoyens : « SenseCube nous permet d’éviter de faire des erreurs que font habituellement les jeunes entrepreneurs. »

 

BtK

BtK, l’entrepreneur musical. Photo : Grégory Sacré

 

De son coté, « BtK », jeune entrepreneur qui a pour projet la création d’un studio d’enregistrement musical professionnel à bas prix, compte sur le réseau qui gravite autour du SenseCube pour réaliser ses ambitions. « J’ai l’impression que je vais pouvoir donner une autre dimension au projet et le rendre plus sociétal. Je pense avoir plus de chance d’y arriver ici avec MakeSense que seul dans mon coin. »

Charte des commentaires

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, et utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans en mentionner la source. La rédaction du BBB se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office. Les commentaires sont modérés a priori.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
vue d'ensemble de l'assemblée du parlement jeunesse
Parlement Jeunesse : immersion parmi les politiques de demain

En plein cœur de la capitale, dans l’enceinte même de l’Assemblée nationale du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, 101 jeunes...

Fermer