"/>
Le robot Nao est debout sur une table
13
Mar
2015

Portrait de ce petit robot humanoïde, destiné à être le compagnon bienveillant de vos maisons.

Ce robot multifonction peut, entre autres, allumer des lumières à distance.

Portrait de ce petit robot humanoïde, destiné à être le compagnon bienveillant de vos maisons.

13 Mar
2015

Rencontre avec Nao

58 centimètres. C’est la taille de Nao, ce petit robot développé par l’entreprise française Aldebaran.   C’est dans son magasin de City II que Vanden Borre a décidé d’embaucher, le temps d’un weekend, cette petite créature aux allures de jouet, pour assister les vendeurs dans leur présentation des produits connectés.

Une question de programmation

Aujourd’hui, la mission de Nao était de présenter les ampoules connectées HUE de Phillips. Et rien d’autre. “Un robot comme celui-ci n’est capable de faire que les tâches qu’on lui programme d’exécuter. Aujourd’hui, il a été programmé pour faire de la démonstration donc il ne va faire que ça. Il ne fait que ce qu’on lui a appris à faire” explique Yannick Bouillon, directrice marketing et e-commerce chez Vanden Borre.

Une fois sa mission programmée, la petite créature l’exécute de manière irréprochable. Il interagit avec les clients avec sa petite voix fluette et si personne ne s’intéresse à lui, il fait tout pour attirer l’attention. Il parle, rigole, et allume les lumières qui l’entourent, impossible de ne pas le remarquer. “Bienvenue ! Quelle est votre couleur préférée ?” chantonne-t-il auprès des clients qui l’approchent. Dès qu’il obtient une réponse, il change la couleur des lampes qui l’entourent en fonction de la réponse donnée. “Pas mal non ?” dit-il en éclatant de rire.

Mais Yannick Bouillon précise tout de même : ” La relation humaine dans la vente, c’est irremplaçable. Il ne prend absolument pas la place des vendeurs, mais par contre il leur donne une assistance.”

Un compagnon sympathique

Avec ses yeux tout ronds, sa petite taille, ses airs de jouet et sa petite voix d’enfant, impossible de ne pas craquer sur Nao. Si ce petit robot est si mignon, c’est que sa vocation de départ n’était pas la démonstration de produits. “Le but de l’entreprise est de créer un robot qui pourra apporter de l’aide aux personnes” explique Yannick Bouillon. “Pour des personnes handicapées ou âgées, il s’avère être une grande aide. Il est d’ailleurs utilisé aujourd’hui dans des maisons de repos ou dans le domaine de l’aide à la communication avec les enfants autistes”.

Nao est aussi devenu une star dans le domaine de l’éducation. Après programmation, il est capable d’enseigner les tables de multiplications de manière ludique et amusante aux enfants.

Avec des possibilités d’action de plus en plus nombreuses, ce petit humanoïde risque bien d’être synonyme de révolution technologique. Si aujourd’hui son prix de vente reste encore élevé (plusieurs milliers d’euros, selon le temps de programmation), Nao pourrait bien faire partie intégrante de notre quotidien d’ici plusieurs décennies, voire même plus tôt. Comme l’affirme Yannick Bouillon: “Le futur, c’est maintenant”.

Charte des commentaires

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, et utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans en mentionner la source. La rédaction du BBB se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office. Les commentaires sont modérés a priori.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
DIAPORAMA. Noël toute l’année

Nativitas est une ASBL située aux Marolles, à Bruxelles, fondée en 1975 par Monica Nève. Aujourd'hui, c'est Véronique qui a...

Fermer