"/>
Valentin Dupont, 25 ans, est assis à gauche de Philippe Neuray, 88 ans. Tout deux rigolent.
28
Fév
2018

L’asbl 1toit2âges met en relation des jeunes et des personnes âgées. Rencontre avec deux colocataires de 25 et 88 ans.

Photo : Victorine Barrales Leal

L’asbl 1toit2âges met en relation des jeunes et des personnes âgées. Rencontre avec deux colocataires de 25 et 88 ans.

28 Fév
2018

Lutte contre la solitude : Valentin et Philippe, 63 ans d’écart sous un même toit

Depuis 20 ans, l’espérance de vie a augmenté de trois ans en Belgique. Bruxelles est aussi directement concernée, car l’espérance de vie y atteint aujourd’hui 81 ans. 90% des personnes âgées souhaitent vivre le plus longtemps possible chez elles. Pourtant, plus de la moitié se sentent seules. Selon une étude de la Brigham Young University, une vie sociale active diminue de moitié les risques de mort prématurée.

A la suite de ce constat, de nombreuses alternatives œuvrent à Bruxelles. Parmi elles, 1toit2âges, une asbl dont le concept est né en France et qui existe depuis 2009 en Belgique. Elle lutte contre la solitude chez les personnes âgées en proposant aux étudiants de vivre en colocation avec des seniors. Philippe Neuray, 88 ans, et Valentin Dupont, 25 ans, nous ouvrent la porte de leur appartement bruxellois.

Pourquoi nous avons réalisé ce sujet

Nous connaissons tous une personne âgée à laquelle nous sommes attachés et qui vit seule. Ce phénomène est bien trop souvent banalisé. Nous avons donc voulu trouver des alternatives proposées aux seniors vivant à Bruxelles. C’est comme ça que nous nous sommes intéressées à l’asbl 1toit2âges.

Charte des commentaires

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, et utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans en mentionner la source. La rédaction du BBB se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office. Les commentaires sont modérés a priori.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
La prison à mi-temps “ne règlera pas le problème de la surpopulation carcérale”

Depuis le 20 juin 2017, les directeurs de prison peuvent octroyer à certains détenus des « congés pénitentiaires prolongés ». Auparavant limités à...

Fermer