"/>
Mario Rausa
09
Déc
2016

PORTRAIT VIDEO. Mario Rausa, 69 ans, vendeur ambulant de crèmes glacées.

PORTRAIT VIDEO. Mario Rausa, 69 ans, vendeur ambulant de crèmes glacées.

09 Déc
2016

Une journée dans la fourgonnette givrée de Mario

Parmi la soixantaine de camionnettes à crèmes glacées que compte la capitale, celle de Mario interpelle. Blanche, rétro, unique, elle arpente les rues de Bruxelles chaque jour. Italien d’origine, cela fait 20 ans qu’il a quitté son pays et 7 ans qu’il s’est installé en Belgique avec sa famille.

Dans ses rêves, il aimerait bien ouvrir un commerce de glaces à Bruxelles. En attendant que la crise passe et que son projet se réalise, il continue de faire ce qu’il a toujours fait, vendre des plaisirs givrés dans la rue. Un métier qui comporte plusieurs difficultés, à commencer par celle qui consiste à pister les acheteurs potentiels. “Si on nous donnait des emplacements fixes, ce serait plus facile. Je n’ai plus l’âge de tourner toute la journée pendant douze ou treize heures… mais on survit“. Malgré les petits tracas, Mario, 69 ans, poursuit sa tournée avec son objectif en tête et il est loin de raccrocher son tablier…

Charte des commentaires

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, et utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans en mentionner la source. La rédaction du BBB se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office. Les commentaires sont modérés a priori.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Etale de fromager
Fromager, un métier tiraillé entre tradition et modernité

« Le métier de fromager s’exerce avec passion » : cette phrase reprise par plusieurs détaillants témoigne de l’amour qu’ont ces indépendants pour...

Fermer