"/>
réfugiés assis et passants à la Gare du nord
13
Août
2018

NEWSGAME : Citizen park vous plonge au coeur de l'engagement citoyen et de ses difficultés, en pleine crise migratoire.

Gare du nord : des passants éphémères et réfugiés à l‘abri. Photo : Alizé Hooghe

NEWSGAME : Citizen park vous plonge au coeur de l'engagement citoyen et de ses difficultés, en pleine crise migratoire.

13 Août
2018

Que faire si le migrant que vous hébergez disparait ?

Auriez-vous deviné que le nombre total de demandeurs d’asile arrivés en Belgique en 2016 représentait 0,14% de la population ? Saviez-vous que la Belgique construit des « unités familiales fermées » pour enfermer les familles de réfugiés avec enfants, alors que le Comité des Droits de l’Enfant des Nations Unies exhorte les pays membres de l’Union Européenne à cesser au plus vite cette pratique ?

L’accueil des réfugiés en Belgique est un sujet on ne peut plus actuel. Pourtant, la réalité de ces hommes, femmes et enfants est bien souvent méconnue des citoyens belges. De nombreux citoyens se sont toutefois mobilisés au coeur de la crise migratoire, en faisant des dons, du bénévolat ou encore en hébergeant des migrants en quête d’un toit pour quelques nuits.

Plongez-vous dans la peau d’un hébergeur et découvrez le quotidien des citoyens qui ouvrent leur porte à des personnes dont le périple ne fait que commencer. Qu’advient-il si le migrant que vous accueillez chez vous se retrouve en difficulté ? Quelles sont vos marges de manoeuvre ? Découvrez-le dans le newsgame « Citizen Park », en référence au Parc Maximilien, centre névralgique de l’hébergement citoyen.

Grillage du centre fermé 127 bis avec ombre du centre

Steenokkerzeel : l’ombre du centre de transit Caricole. Photo : Anna Vidal

Charte des commentaires

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, et utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans en mentionner la source. La rédaction du BBB se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office. Les commentaires sont modérés a priori.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Photo montrant des manifestants et des policiers
Hacktiviste : dans la peau d’un hacker militant

Le 24 décembre 2014 est entré en vigueur le Traité sur le commerce des armes, interdisant un État de transférer...

Fermer