"/>
Trump et Jinping
11
Nov
2016

Au lendemain de la victoire de Donald Trump, le monde se demande comment vont évoluer les relations entre les États-Unis et la Chine.

Xi Jinping se dit impatient de travailler avec Donald Trump. Photos Xi Jinping : Day Donaldson // Gage Skidmore (CC BY SA 2.0)

Au lendemain de la victoire de Donald Trump, le monde se demande comment vont évoluer les relations entre les États-Unis et la Chine.

11 Nov
2016

Donald Trump déteste-t-il vraiment la Chine ?

C’est officiel, Donald Trump est le 45ème président des États-Unis d’Amérique. Il a mené une campagne dans laquelle il s’est fait remarquer avec certaines phrases “choc” qui ont marqué les esprits. Il affirmait par exemple, que le réchauffement climatique n’était qu’une invention chinoise pour mettre à mal le développement industriel américain. Donald Trump avait en effet désigné Pékin comme son principal adversaire au niveau économique. Il proposait d’instaurer une taxe spéciale sur l’importation de tout produit en provenance de Chine. Des prises de position qui laissent penser que les relations entre les deux grandes puissances mondiales deviendraient très fragiles après l’élection du candidat républicain.

Une élite chinoise satisfaite

Ce n’est pas l’avis de Sebastian Santander, professeur en relations internationales à l’université de Liège (ULg). Selon lui, si la population chinoise a pu être refroidie par de tels propos, l’élite politique savait que le discours de Trump était élaboré de manière à séduire l’opinion publique américaine. Le gouvernement chinois serait même très satisfait par quelques ambitions du nouveau président républicain. Son désir de retraite au niveau de la politique internationale est un bon exemple. Donald Trump estime en effet que le déploiement militaire américain dans diverses régions du globe coûte beaucoup trop cher à l’État.

Sebastian Santander explique que si (et seulement si) le programme de Trump venait à être appliqué, nous pourrions observer une diminution des effectifs militaires présents dans plusieurs bases américaines, notamment celles d’Asie. Une nouvelle qui ravirait Xi Jinping, mais beaucoup moins le Japon et la Corée du Sud. Ces derniers luttent constamment contre l’influence grandissante de la Chine dans la région.

Vers la fin de l’accord de partenariat transpacifique ?

La politique de Donald Trump diffère totalement de celle de son prédécesseur, Barack Obama. Le républicain a clairement remis en cause la signature du Trans-Pacific Partnership (TPP) ou “accord de partenariat transpacifique”. Cet accord avait été négocié par Obama avec le Japon, l’Australie, le Canada, et certains pays d’Amérique latine. Il visait à contrer le développement économique fulgurant de la Chine et s’inscrivait dans la politique de « pivot » d’Obama. Sa volonté était d’avoir une influence économique et militaire de l’autre côté du Pacifique.

Si les relations entre la Chine et les États-Unis ne deviennent pas amicales durant les prochains mois, elles seront vraisemblablement moins catastrophiques que ce que laissaient présager les propos de l’ancien candidat Donald Trump. Le président Chinois Xi Jinping a d’ores et déjà annoncé qu’il était “impatient de travailler, sans conflit et sans confrontation” avec le 45ème président des États-Unis.

Charte des commentaires

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, et utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans en mentionner la source. La rédaction du BBB se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office. Les commentaires sont modérés a priori.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
CNCD-11.11.11, un demi-siècle d’engagement citoyen

Du 3 au 13 novembre, vous croiserez dans la rue des bénévoles vendant divers produits au bénéfice de l'opération 11.11.11,...

Fermer